Texte à méditer :  

VB Association pour la reconnaissance du vote blanc

« Celui qui est convoqué n'a plus à se demander : ‘’Que voulait-on de moi, en m'appelant?' mais bien : ‘’Que veux-je, maintenant que je suis présent à l'appel ?’»   Max Stirner L'Unique et sa Propriété

Menu page d'accueil
Bons conseils

SAUVÉS DE L'OUBLI !

bbludovic_lacreuse.png

Retrouvez les photos de bulletins annulés de Ludovic Lacreuse

Pensez à aller régulièrement visiter les rubriques 'le vote blanc à l'étranger' et 'Partenaires' qui vous emmèneront hors de France ainsi que la page 'Ils l'ont dit' où vous pourrez lire, en vrac, des pensées de Berroyer, Bourdieu, Raffarin, Dupontel, John Cage, François Bayrou...

Pour aller vite
Pour approfondir
Le vote blanc en 2015

Départementales

1er tour: 1 007 518 (4,86%)

2nd tour: 1 412 590 (8,38%)


Régionales

1er tour: 0 901 571 (3,99%)
2nd tour: 1 287 644 (4,87%)
 

Rappel

Présidentielle (2012)

1er tour : 0 701 190 (1,92%)

2nd tour: 2 154 956 (5,82%)

Présidentielle (2007)

1er tour: 0 534 846 (1,44%)

2è tour: 1 568 426 (4,20%)

 

Accéder à notre banque de données

Le vote blanc en deuil
IL N’A PAS VOULU VOIR CA

caillavet.jpg
 

Le 27 février 2013, Henri Caillavet est mort, âgé de 99 ans. Le 28, les socialistes et les centristes se ridiculisaient au sénat en se glorifiant de prendre la mesure électorale la plus inepte, le vote blanc séparé des bulletins nuls mais toujours censuré et toujours invisible dans les bureaux de vote, le citoyen étant encore, pour ces élus, un être mineur, inapte à l’indépendance.

Le sénateur radical socialiste Caillavet, lui, en 1980, avait déposé la proposition de loi la plus complète sur le vote blanc.
Lire les propositions de loi

Rechercher
Rechercher
Visites

 750737 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

Vous êtes sur le site de l'Association pour la reconnaissance du vote blanc

6 avenue Anatole-France Tour de l'église - 94600 Choisy-le-Roi
Tél. 07 81 41 66 14 - Fax 08 97 10 32 55  - vote-blanc@orange.fr


Adhérer à l'Association

 


Les 6 rubriques du menu

ACTUALITE


TAPER SUR L'ABSTENTIONNISTE
OU DONNER DU SENS A L'ELECTION ?
Nous préférons la seconde approche
 

Le 4 octobre, deux sénateurs socialistes vont profiter du vote sur le projet de loi "Egalité et citoyenneté" pour essayer de faire voter un amendement instaurant le vote obligatoire. Le week-end dernier, François Bayrou rappelait le manque d'emprise de l'électeur dans l'expression électorale. Pour nous, le combat est dans cette dernière partie de l'alternative.

Lire l'interview de la sénatrice Gisèle Jourda   


 
  Université d'été du Modem
 

Il est proprement insupportable que la voix des citoyens, s’ils ne font pas le choix des partis du monopole du pouvoir, ne serve à rien. pic.twitter.com/OM4PBIgDTW
25 septembre

ON SUPPRIME DES TOURS D'ELECTION
EN SUISSE
Face aux taux d'abstention élevés, certains préconisent le vote obligatoire. Les Suisses ont eu une meilleure idée: supprimer des tours d'élection. Le Conseil d'état de Genève ayant constaté que lorsque le nombre de candidats était égal au nombre de postes - notamment aux municipales dans les petites communes - l'abstention était très forte. Alors il a décidé que, dans cette hypothèse, l'élection sera tacite et que les candidats seront élus d'office. Autant d'économies réalisées, mais autant d'esprit démocratique perdu.
  Les Verts ont contesté mais ont perdu
 
Nous aurions préféré que les Helvètes reconnaissent un vote blanc avec pouvoir de sanction réaliste pour redonner du sens à ces désignations. Mais les citoyens de Genève ont voté à 82% (quel taux de participation ?) cette décision lors du référendum obligatoire du 25 septembre.

Voir dans la colonne de droite de cette page de La Tribune de Genève

 
 
14 septembre

APPROFONDISSEMENT DU DOMAINE DU VOTE, épisode 2

à écouter dans la colonne de droite