Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d448996366/htdocs/vb/inc/hpage.inc on line 429
 
Texte à méditer :  

VB Association pour la reconnaissance du vote blanc

« Celui qui est convoqué n'a plus à se demander : ‘’Que voulait-on de moi, en m'appelant?' mais bien : ‘’Que veux-je, maintenant que je suis présent à l'appel ?’»   Max Stirner L'Unique et sa Propriété


Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d448996366/htdocs/vb/inc/hpage.inc on line 429

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d448996366/htdocs/vb/inc/hpage.inc on line 429
Menu page d'accueil
Pour aller vite
Pour approfondir
Prix Crétinerie d'Or

Prix Vote Blanc de la Crétinerie d'Or.


Le prix honore chaque année des personnalités qui, par la profondeur de leur pensée, la pertinence de leurs remarques, ont réussi à démontrer que le vote blanc n'a pas lieu d'être.
 Voir plus en détails les lauréats et les candidats


EDITION 2019

Premier candidat: Laurent Joffrin. " Que veulent-ils ? Dans quel sens amender l’action gouvernementale pour les écouter ? Mystère. Un bulletin blanc est un bulletin muet. Quand on ne dit rien, peut-on obtenir quelque chose ? " Libération 10 janvier 2019
Deuxième candidat: Jean-Louis Bourlanges, député MoDem: "La popularité croissante du vote blanc est significative de la puissance grandissante de deux pulsions psychosociales à l'oeuvre dans notre pays: l'égocentrisme et le négativisme" L'Obs, 17 janvier 2019.
Troisième candidate, une candidate ! Julia de Funes (philosophe): « Descartes se trompait en disant "Cogito ergo sum " En France, c’est " Deploro ergo sum " ». FigaroLive, 12 février 2019.
Quatrième candidat. Olivier Duhamel (politologue): Les bulletins nuls sont le vote des "alcooliques graves". FigaroLive, 12 février 2019.
Cinquième candidat. Philippe Moreau-Chevrolet (communicant): " Institutionnaliser le vote blanc revient à dire que l'on va voter pour ce que l'on croit vraiment, c'est-à-dire pour rien." RTL, 3 mars 2019
Sixième candidat: Eric Ciotti, député LR. Le vote blanc, "est-ce que ça va apporter du pouvoir d'achat à ceux qui en manquent ?", RTL 10 mars 2019. Est-ce que le droit de voter accordé aux femmes a-t-il augmenté le pouvoir d'achat de qui que ce soit. Les "Gilets jaunes" n'ont pas simplement demandé plus de pouvoir d'achat mais aussi d'être entendus.


EDITION 2018

Lauréat: Richard Ferrand. "Le vote blanc pourrait être un mouvement de dévoiement de la démocratie où tous les ronchons de la terre pourraient venir tout simplement s'opposer à tout et faire vivre leur insatisfaction perpétuelle. Ne souhaitons pas cela à notre démocratie et à nos citoyens. Ne les incitons pas démissionner ou à nier au fond la capacité à choisir, faisons-en plutôt des candidats." Les électeurs  sont, pour celui qui depuis est devenu président de l'Assemblée, de mauvais citoyens, des aigris, des déserteurs, des frustrés qu'il faut éduquer.
 

Edition 2017

Lauréat collectif. C'est le slogan "Voter blanc, c'est voter Le Pen" de l'entre-deux-tours de la présidentielle.

abstentionlepen.jpg

« S’abstenir ou voter blanc, c’est voter pour Marine Le Pen » Manuel Valls BFM.TV 27 avril 2017
« C'est très grave de voter blanc. » Jean-Pierre Raffarin BFM TV
« S’abstenir ou voter blanc, c’est voter le Pen. » François Bayrou BFM TV 24 avril 2017
« L'abstention ou le vote blanc, c'est un coup de pouce à Mme (Marine) Le Pen », Alain Juppé sur son blog intitulé "Non!".
« Voter ni Macron, ni Le Pen, c’est voter Le Pen » Jean-Christophe Cambadelis 27 avril 2017

Non Messieurs, voter blanc, c'est voter en conscience, pour des convictions, ici contraires autant à celles de Marine Le Pen qu'à celles d'Emmanuel Macron. Pointer du doigt des électeurs en caricaturant leur vote c'est rendre un mauvais service et accélérer le processus que l'on dit combattre.

 

Edition 2016
(pas de prix décerné)

Edition 2015

Le vainqueur est:

LE GROUPE EELV A L'ASSEMBLEE


Même les écologistes, face à des intérêts à court terme -entrer au gouvernement - s'assoient sur leurs convictions:

AVANT: «Nous, élus écologistes, nous continuerons à œuvrer pour la reconnaissance pleine et entière du vote blanc, comme je l’ai déjà dit en commission. » Sergio Coronado (EELV), jeudi 28 novembre 2013, Assemblée nationale.

AUJOURD'HUI: « Certes, les bulletins blancs ne sont toujours pas intégrés aux suffrages exprimés, mais ils sont désormais comptabilisés et communiqués séparément des bulletins nuls lors de la proclamation des résultats.» Proposition de loi du groupe écologiste à l’Assemblée, mars 2015

La réforme électorale du 21 février 2014, jugée très insuffisante par les écologistes pendant les débats au parlement, est considérée suffisante aujourd'hui (!!!).

 

VAINQUEUR 2014

«Si le menu de la cantine ne te plaît pas, passe de l’autre côté du zinc et cuisine toi-même! Et si tu ne veux pas accepter de prendre des responsabilités, milite pour le système politique le plus exigeant du monde: l’anarchie.» Charb, Charlie Hebdo, 13 décembre 2013.


Voir les autres candidats de l'édition 2014

Lauréat de l'édition 2013:

Pour la première fois, l'Association remet un prix à un collectif. L'UDI a amplement mérité le titre 2013 suite à sa magistrale initiative parlementaire, préparée de longue date et criante de cohérence. Lire le détail de cette candidature.

Lauréat de l'édition 2012: «En tout état de cause, même s'il y avait 40 millions  de votes blancs, il faudrait bien que quelqu'un soit élu.» Guy Carcassonne, constitutionnaliste vénéré, France-Info, 8 mai 2012. 39 999 999 bulletins blancs, un vote X: c'est X qui est élu !!!

Lauréat de l'édition 2011: «Ceux qui souhaitent comptabiliser les bulletins blancs ont une idée derrière la tête : démolir la république et l'Etat, mais sans dire au profit de qui ou de quoi.... » Michel Charasse, clown politique que l'on ne présente plus, La Montagne.fr, 19 août 2011.

Le vote blanc en 2020

Municipales

1er tour: 0 877 568 (4,31%)
2nd tour: 0 211 485 (3,08%)

Sénatoriales
27 Septembre.
 

Rappel

Municipales 2014
1er tour: 1 595 821 (5,49%)
2nd tour: 407 061 (3,57%)

Présidentielle 2017
1er tour: 0 944 733 (2,55%)
2nd tour: 4 085 724 (11,52%)

Présidentielle (2012)

1er tour : 0 701 190 (1,92%)

2nd tour: 2 154 956 (5,82%)


 

Présidentielle (2007)

1er tour: 0 534 846 (1,44%)

2è tour: 1 568 426 (4,20%)

 

Accéder à notre banque de données

Bons conseils

SAUVÉS DE L'OUBLI !

bbludovic_lacreuse.png

Retrouvez les photos de bulletins annulés de Ludovic Lacreuse

Pensez à aller régulièrement visiter les rubriques 'le vote blanc à l'étranger' et 'Partenaires' qui vous emmèneront hors de France ainsi que notre banque de données pour tous les résultats (cartes et chiffres), propositions de loi, questions au gouvernement, amendements...

Le vote blanc en deuil
IL N’A PAS VOULU VOIR CA

caillavet.jpg
 

Le 27 février 2013, Henri Caillavet est mort, âgé de 99 ans. Le 28, les socialistes et les centristes se ridiculisaient au sénat en se glorifiant de prendre la mesure électorale la plus inepte, le vote blanc séparé des bulletins nuls mais toujours censuré et toujours invisible dans les bureaux de vote, le citoyen étant encore, pour ces élus, un être mineur, inapte à l’indépendance.

Le sénateur radical socialiste Caillavet, lui, en 1980, avait déposé la proposition de loi la plus complète sur le vote blanc.
Lire les propositions de loi

Rechercher
Rechercher
Visites

 1494487 visiteurs

 8 visiteurs en ligne

Vous êtes sur le site de l'Association pour la reconnaissance du vote blanc

6 avenue Anatole-France Tour de l'église - 94600 Choisy-le-Roi
Tél. 07 81 41 66 14 - Fax 08 97 10 32 55  - vote-blanc@orange.fr


Adhérer à l'Association  Banque de données  
Archives  Presse


rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.vote-blanc.org/data/fr-articles.xml







 

Dans mes bras que je t'étouffe

UNE GUIRLANDE DE GENTILS VOTES BLANCS

C'est fou ce que le discours d'un parlementaire peut se distordre pour arriver au même résultat. Autant il y a dix ans la condescendance pour le vote blanc n'était pas dissimulée, autant aujourd'hui on ne tarit pas d'éloges à son égard. Mais l'objectif est le même, l'étouffer avant de l'abandonner sur le bord du chemin.

                                                                                                                                   

                                                                                          

François Lamy, ministre délégué à la ville : « Reconnaître le vote blanc dans la pratique du suffrage universel, c’est aussi reconnaître une démarche d’importance car elle est intimement liée à la notion même de démocratie représentative. »

Michel Zumkeller, député UDI : « Nous avons tous intérêt à ce que nos concitoyens puissent s’exprimer par le vote blanc parce qu’on peut comprendre que l’offre politique ne corresponde pas et chacun doit pouvoir s’exprimer »

Sergio Coronado, député EELV : « Il n’y a pas à avoir peur du vote blanc. C’est une plus grande transparence, c’est aussi un signe de considération et de respect adressé à nos électeurs. »

Huguette Bello, députée Front de Gauche « Le vote blanc est une expression démocratique en soi. Non seulement il est normal, non seulement il est justifié de décompter séparément les votes blancs des votes nuls mais surtout nous estimons que les bulletins blancs devraient pris en compte dans le calcul des suffrages exprimés. Il s’agit d’un acte citoyen qui doit être reconnu comme tel.»

Jacques Krabal, député PRG : « Nous, élus, devons montrer que nous ne devons pas avoir peur de l’électeur. L’électeur n’est pas notre ennemi. Il est notre partenaire, nous le représentons et dès lors il doit être totalement libre d’exprimer son opinion. Et le  vote blanc est une opinion forte. » 

Daniel Gibbes, député apparenté UMP : « Un électeur qui prend le chemin des urnes pour voter blanc, quel que soit ses motivations, doit voir reconnue l’expression de sa volonté politique ».

Quand le vote blanc regarde les amis qui l'entourent dans l'hémicycle, il prend peur

Seul le député François Vannson a clairement affiché son hostilité au vote blanc. Jacques Krabal, lui, a quand même reconnu qu'il voulait tordre le cou du vote blanc à coup de vote obligatoire. Les socialistes se contentent de le rendre eunuque en le coupant des bulletins nuls sans base de repli vers des bulletins blancs disponibles sur les tables des bureaux de vote. Jean-Louis Borloo est sur la même ligne même s'il a fait semblant de tempêter en séance le 28 novembre; quant à son collègue François Sauvadet, qui veut faire croire que c'est un premier pas vers la prise en compte comme suffrage exprimé alors qu'il ne peut s'empêcher à chaque minute de prise de parole de se référer au regretté Guy Carcassonne, un farouche ennemi de cette idée, il est soit sournois soit naïf; Sauvadet s'est tourné plusieurs fois en séance vers son adversaire-ami Sergio Coronado qui veut aller plus loin pour le vote blanc tout en annonçant qu'il serait mieux de l'exclure de la consultation présidentielle. Seul le Front de Gauche n'accepte aucune concession; il est vrai qu'il est dans l'opposition. Le communiste André Chassaigne a rappelé que c'est nouveau pour sa formation.


 

HYPOCRISIES

C'est le mot très souvent prononcé au cours de cette séance publique où était discutée la proposition de loi sur le vote blanc amendée par le sénat en février. Ce sont les élus de droite qui l'ont lancé à la tête de la majorité socialiste et du ministre. Selon eux, en refusant d'accepter la version votée au sénat, le PS en repousse l'adoption au-delà des élections municipales de mars. C'est vrai que le PS a fait preuve de désinvolture en votant au sénat l'amendement du gouvernement annonçant que la mesure devait prendre acte le 1er mars. Sauf qu'ils ont laissé à l'UDI la charge de faire poursuivre la navette par le recours de la 'niche parlementaire'. Ce qui a fait attendre jusqu'à ce 28 novembre la deuxième lecture à l'assemblée. Quand le gouvernement aujourd'hui laisse entendre que ce pourrait être effectif le 1er avril, on a du mal à percevoir le sérieux avec lequel il aurait pu préparer ce dossier.

Le PS voudrait-il empêcher l'aboutissement de ce texte en le faisant traîner ? Nous ne le croyons pas. La mesure envisagée ne changera strictement rien à ce qui existe aujourd'hui.

Voilà pourquoi on peut aussi parler d'hypocrisie pour l'UDI, venue en nombre avec à sa tête son président, voire pour l'UMP. Ils ont inlassablement répété que si le PS voulait repousser à plus tard la réforme potentielle, c'était pour que les électeurs ne puissent pas voter pour ce nouveau vote blanc et se tournent donc vers le FN, ce qui multiplierait les triangulaires, profitables à la majorité en place. Construction intellectuelle très tendancieuse. Il ne faut pas oublier que la modification du code électoral prévu consiste juste à distinguer bulletins blancs et bulletins nuls, les deux catégories restant censurées. Comment ce vote blanc là pourrait-il avoir une influence sur les résultats ? Comment pourrait-il intéresser celui qui projette de manifester un mécontentement du gouvernement en choisissant de voter FN ? Côté UDI, on est en plein dans la posture politicienne.

Et pendant ce temps, le vote blanc attend un vrai débat de fond.


 

POUR LE VOTE BLANC... LE MINISTRE DE LA VILLE

François Sauvadet, rapporteur UDI du texte discuté, a insisté sur l'absence du ministre de l'intérieur, occupé par le rapport sur le droit d'asile mais qui avait eu le temps le matin même de se rendre dans une radio. Il manquait aussi le président de la commission des lois, pourtant très attaché à la mesurette débattue. Pour remplacer le ministre on n'a pas eu l'habituel secrétaire d'Etat aux relations avec le parlement mais... François Lamy. Ce fut l'occasion pour les gens intéressés par le vote blanc de savoir qu'ils avaient un ministre de la ville. Autant en profiter pour afficher sa photo.

Résultat de recherche d'images pour "françois lamy"

On n'a donc pas senti un grand intérêt des socialistes pour cette proposition de loi qui est pourtant d'après eux salutaire parce que très limitée.


 

Grand débat le 28 novembre sur

LE SEXE DES ENVELOPPES VIDES

Le jeudi 28 novembre, en séance publique, les députés vont voter un amendement pour la réintroduction de l'enveloppe vide comme vote blanc dans la proposition de loi en discussion et renvoyer le texte, de ce fait, au sénat.

Que les enveloppes vides soient des votes blancs ou non, ça n'a aucune importance, la mesure finalement adoptée sera néfaste au vote blanc. Le vote blanc actuellement est mieux traité qu'il ne le sera si la réforme en cours, quelle que soit sa variante, aboutit.

ET SI ON REINVENTAIT LE MASSICOT ?

La question de savoir si des bulletins blancs officiels devraient être à disposition des électeurs est déjà enterrée. Pour tous les parlementaires (excepté l'UMP Guy Geoffroy mercredi en commission), c'est 'non'. Cela coûterait trop cher à notre pays au bord de la banqueroute (en fait, ils craignent que les électeurs cèdent à la tentation si la pomme leur est trop ouvertement offerte et qu'il y ait un raz de marée de bulletins nuls comme dans le roman du Prix Nobel de littérature José Saramago: La lucidité). Pourtant, par souci de respecter l'expression de l'électeur tout en restant pramatique et économe, il suffirait que chaque mairie fasse découper par ses services des bulletins blancs à partir de simples feuilles A4 blanches et vierges. Même les petites mairies trouveraient un massicot pour remplir cette mission républicaine.

Cet argument là pour rejeter le vote blanc compté comme un suffrage exprimé est de la pure mauvaise foi.
 


Date de création : 20.07.2017 @ 22:05
Catégorie : -
Page lue 961 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Réseaux sociaux


 

youtube.jpeg
 
Le vote blanc en 2020

Municipales

1er tour: 0 877 568 (4,31%)
2nd tour: 0 211 485 (3,08%)

Sénatoriales
27 Septembre.
 

Rappel

Municipales 2014
1er tour: 1 595 821 (5,49%)
2nd tour: 407 061 (3,57%)

Présidentielle 2017
1er tour: 0 944 733 (2,55%)
2nd tour: 4 085 724 (11,52%)

Présidentielle (2012)

1er tour : 0 701 190 (1,92%)

2nd tour: 2 154 956 (5,82%)


 

Présidentielle (2007)

1er tour: 0 534 846 (1,44%)

2è tour: 1 568 426 (4,20%)

 

Accéder à notre banque de données

Nos collections sonores
A ECOUTER !

Collection n° 2 - Expression, vote blanc (2018)
(De quoi s'agit-il ?)




Collection n°1 - Approfondissement du domaine du vote (2016-2017)
(De quoi s'agit-il ?)



 
Contre le vote obligatoire
« Lorsque les peuples, il y a cinquante ans, élevaient des barricades et renversaient les gouvernements pour obtenir le droit de suffrage, ils auraient cru à une plaisanterie si on leur avait dit que, par un retour imprévu des choses, les souverains voudraient à leur tour mettre à l’amende ou jeter en prison tous ceux qui n’useraient pas du droit conquis ». thèse signée de Francis Sauvage, intitulée De la nature du droit de vote et soutenue en 1903
Version 'personnel politique'
Version 'universitaires'
Notre bibliothèque


Acheter le livre

Débattre du vote blanc
Acheter le livre


Le livre défend la prise en compte comme suffrages exprimés des bulletins blancs. Il démontre que cette évolution est indispensable dans une démocratie qui se veut moderne.
Pour l'acheter


Comme le volume 1, ce volume défend la prise en compte comme suffrages exprimés des bulletins blancs. Notre république se dit laïque mais c’est une laïcité chrétienne. L’acte électoral est sacralisé et l’électeur profane ne peut y accéder qu’en respectant des formes précises. Le vote blanc qui est une tentative de certains électeurs de s’approprier ce moment démocratique est rejeté parce que sacrilège.
Pour l'acheter

Bulletins blancs

de Olivier Durand

206 pages
 

 Ce livre prend la suite de celui publié en 1999. Il défend la comptabilisation des bulletins blancs comme des suffrages exprimés. Il présente l'évolution politique en France et ce qui se passe à l'étranger. Présentation

Pour l'acheter


  A QUOI BON ALLER VOTER AUJOURD'HUI ?
Sous la direction de Olivier Durand     préface d'André Gerin

Questions contemporaines

ACTUALITÉ SOCIALE ET POLITIQUE

Le vote utile est devenu une panacée pour les professionnels de la politique. Il faut à tout prix dégager un vainqueur. Et tant pis si l'électeur se sent floué. On commente énormément les résultats électoraux mais on étudie rarement le rôle et les motivations de l'électeur entré dans le bureau de vote. C'est tout l'objectif de ce livre : retrouver l'esprit de l'acte électoral

Préface du livre

Couvertures


 LE VOTE BLANC
Pour un suffrage vraiment universel

Olivier Durand
Préface d'Hervé De Charette

Questions contemporaines

Premier livre sur le vote blanc, cet ouvrage se veut avant tout une synthèse engagée. Il défend sans ambiguïté l'idée qu'il faut aujourd'hui donner plus de poids aux individus à l'occasion des consultations électorales en respectant scrupuleusement leur opinion, et donc en intégrant dans la catégorie des suffrages exprimés les bulletins blancs.

ISBN : 2-7384-7628-7 • 1999 • 240 pagesPrix éditeur : 19,85 €    


  La Lucidité

 de José Saramago

Le livre du Prix Nobel Saramago où le vote blanc est le héros.

Saramago, José : La Lucidité  (Livre) - Livres et BD d'occasion - Achat et vente

Lire notre commentaire du livre


   The probability broach

de L. Neil Smith

 The Probability Broach.jpg

Science fiction américaine publiée en 1980 dans un monde parallèle où le vote blanc (none of the above) va de soi.

Notre analyse du système démocratique présenté dans le roman:


Long résumé du roman: