Texte à méditer :  

VB Association pour la reconnaissance du vote blanc

«Un vote blanc, pour moi, en tant que photographe, c'est dire noir sur blanc le refus d'être coincé par des choix imposés.   Il est indispensable que l'on mette à la disposition des électeurs des bulletins de vote blanc et essentiel que ces votes soient comptabilisés et non amalgamés aux votes nuls. Où en est-on avec la démocratie ?   Je souhaite que l'on explique pour quelles raisons l'idée du vote blanc est impraticable. »   Henri Cartier-Bresson Le Monde, 1995

Menu page d'accueil

Cliquez sur l'intitulé pour accéder à la rubrique:

Actualité
Présidentielle et législatives 2017
Proposition de loi UDI-PS de 2014
Elections de 2012 à 2015
Etranger
Divers

Actualité européenne = cevb.eu

Pour aller vite
Pour approfondir
Prix Crétinerie d'Or

Prix Vote Blanc de la Crétinerie d'Or.
CONCOURS 2017

Le prix honore chaque année des personnalités qui, par la profondeur de leur pensée, la pertinence de leurs remarques, ont réussi à démontrer que le vote blanc n'a pas lieu d'être.
 Voir plus en détails les lauréats et les candidats

Edition 2017

Lauréat collectif. C'est le slogan "Voter blanc, c'est voter Le Pen" de l'entre-deux-tours de la présidentielle.

abstentionlepen.jpg

« S’abstenir ou voter blanc, c’est voter pour Marine Le Pen » Manuel Valls BFM.TV 27 avril 2017
« C'est très grave de voter blanc. » Jean-Pierre Raffarin BFM TV
« S’abstenir ou voter blanc, c’est voter le Pen. » François Bayrou BFM TV 24 avril 2017
« L'abstention ou le vote blanc, c'est un coup de pouce à Mme (Marine) Le Pen », Alain Juppé sur son blog intitulé "Non!".
« Voter ni Macron, ni Le Pen, c’est voter Le Pen » Jean-Christophe Cambadelis 27 avril 2017

Non Messieurs, voter blanc, c'est voter en conscience, pour des convictions, ici contraires autant à celles de Marine Le Pen qu'à celles d'Emmanuel Macron. Pointer du doigt des électeurs en caricaturant leur vote c'est rendre un mauvais service et accélérer le processus que l'on dit combattre.

 

Edition 2016
(pas de prix décerné)

Edition 2015

Le vainqueur est:

LE GROUPE EELV A L'ASSEMBLEE


Même les écologistes, face à des intérêts à court terme -entrer au gouvernement - s'assoient sur leurs convictions:

AVANT: «Nous, élus écologistes, nous continuerons à œuvrer pour la reconnaissance pleine et entière du vote blanc, comme je l’ai déjà dit en commission. » Sergio Coronado (EELV), jeudi 28 novembre 2013, Assemblée nationale.

AUJOURD'HUI: « Certes, les bulletins blancs ne sont toujours pas intégrés aux suffrages exprimés, mais ils sont désormais comptabilisés et communiqués séparément des bulletins nuls lors de la proclamation des résultats.» Proposition de loi du groupe écologiste à l’Assemblée, mars 2015

La réforme électorale du 21 février 2014, jugée très insuffisante par les écologistes pendant les débats au parlement, est considérée suffisante aujourd'hui (!!!).

 

VAINQUEUR 2014

«Si le menu de la cantine ne te plaît pas, passe de l’autre côté du zinc et cuisine toi-même! Et si tu ne veux pas accepter de prendre des responsabilités, milite pour le système politique le plus exigeant du monde: l’anarchie.» Charb, Charlie Hebdo, 13 décembre 2013.


Voir les autres candidats de l'édition 2014

Lauréat de l'édition 2013:

Pour la première fois, l'Association remet un prix à un collectif. L'UDI a amplement mérité le titre 2013 suite à sa magistrale initiative parlementaire, préparée de longue date et criante de cohérence. Lire le détail de cette candidature.

Lauréat de l'édition 2012: «En tout état de cause, même s'il y avait 40 millions  de votes blancs, il faudrait bien que quelqu'un soit élu.» Guy Carcassonne, constitutionnaliste vénéré, France-Info, 8 mai 2012. 39 999 999 bulletins blancs, un vote X: c'est X qui est élu !!!

Lauréat de l'édition 2011: «Ceux qui souhaitent comptabiliser les bulletins blancs ont une idée derrière la tête : démolir la république et l'Etat, mais sans dire au profit de qui ou de quoi.... » Michel Charasse, clown politique que l'on ne présente plus, La Montagne.fr, 19 août 2011.

Le vote blanc en 2017

Présidentielle

1er tour: 0 944 733 (2,55%)

2nd tour: 4 085 724 (11,52%)


Législatives

1er tour: 0 513 344 (2,21%)
2nd tour: 1 988 549 (9,86%)
 

Rappel

Présidentielle (2012)

1er tour : 0 701 190 (1,92%)

2nd tour: 2 154 956 (5,82%)

Présidentielle (2007)

1er tour: 0 534 846 (1,44%)

2è tour: 1 568 426 (4,20%)

 

Accéder à notre banque de données

Bons conseils

SAUVÉS DE L'OUBLI !

bbludovic_lacreuse.png

Retrouvez les photos de bulletins annulés de Ludovic Lacreuse

Pensez à aller régulièrement visiter les rubriques 'le vote blanc à l'étranger' et 'Partenaires' qui vous emmèneront hors de France ainsi que notre banque de données pour tous les résultats (cartes et chiffres), propositions de loi, questions au gouvernement, amendements...

Le vote blanc en deuil
IL N’A PAS VOULU VOIR CA

caillavet.jpg
 

Le 27 février 2013, Henri Caillavet est mort, âgé de 99 ans. Le 28, les socialistes et les centristes se ridiculisaient au sénat en se glorifiant de prendre la mesure électorale la plus inepte, le vote blanc séparé des bulletins nuls mais toujours censuré et toujours invisible dans les bureaux de vote, le citoyen étant encore, pour ces élus, un être mineur, inapte à l’indépendance.

Le sénateur radical socialiste Caillavet, lui, en 1980, avait déposé la proposition de loi la plus complète sur le vote blanc.
Lire les propositions de loi

Rechercher
Rechercher
Visites

 933862 visiteurs

 13 visiteurs en ligne

Vous êtes sur le site de l'Association pour la reconnaissance du vote blanc

6 avenue Anatole-France Tour de l'église - 94600 Choisy-le-Roi
Tél. 07 81 41 66 14 - Fax 08 97 10 32 55  - vote-blanc@orange.fr


Adhérer à l'Association  Banque de données  
Archives  Presse


Nouvelles
rss Ces nouvelles sont disponibles au format standard RSS pour publication sur votre site web:
http://www.vote-blanc.org/data/fr-news.xml


DIVERS

Voir l'enquête d'Opinion Way sur le vote blanc au second tour de l'élection présidentielle 2017




La Lucidité de José Saramago adaptée au théâtre

Ceux qui errent ne se trompent pas

Kevin Keiss / Maëlle Poésy


Reprise de la tournée en novembre.
7 au 11 novembre 2017: Théâtre du Parvis Saint-Jean - Dijon
24 novembre 2017: Théâtre La Passerelle - Gap
28 et 29 novembre 2017: Théâtre Anthéa - Antibes

18 janvier 2018: Théâtre La Merise - Trappes
23 janvier 2018: Théâtre Le Liberté - Toulon



Voir la présentation du spectacle lors de son passage à Chalon-sur-Saône.

Notre lecture du livre de José Saramago

26 AVRIL ET 10 MAI 1914, IL Y A PLUS DE CENT ANS

LA PREMIERE ELECTION AVEC DES ISOLOIRS ET DES ENVELOPPES !

Apparition de l'isoloir à la suite de la loi du 29 juillet 1913 garantissant le vote secret

 © Roger-Viollet

 

 

Vote des femmes depuis 1944

Le vote blanc, comme les femmes, victime du

'CEPENDANTISME'

C'est Yvette Roudy, ministre délégué auprès du Premier ministre, ministre des droits de la femme, qui définit le 'cependantisme' devant les sénateurs en décembre 1981:
 

 
"Mesdames et messieurs les sénateurs, nous vous proposons ce soir de modifier l'article 7 du statut général des fonctionnaires.
Cet article, qui résulte de l'ordonnance du 4 février 1959, dispose :
« Pour l'application de la présente ordonnance aucune distinction n'est faite entre les hommes et les femmes. Cependant... » — je ne vous lirai pas la suite que vous connaissez certainement, puisque vous êtes ici pour étudier cette question [« sous réserve des mesures exceptionnelle prévues dans les statuts particuliers et commandées par la nature des fonctions. » NDLR].
« Cependant » ! Et voilà, contenue en un mot, toute l'histoire de l'admission des femmes dans la fonction publique moderne par l'employeur réputé le moins sexiste de France, j'ai cité l'Etat !"



 
IL Y A PLUS DE 70 ANS
PREMIER VOTE DES FEMMES

29 avril et 15 mai 1945: Il y a 70 ans, les femmes votaient pour la première fois en France.
 
droitvotefemmes.jpg

En 1945, les femmes obtiennent enfin le droit de vote. Cependant, certains responsables politiques du moment auraient voulu que ce droit soit reconnu mais mis en pratique plus tard. Leur souhait n'a pas été exaucé.
Aujourd'hui, le vote blanc, lui, commence à être considéré par divers membres du personnel politique comme devant être reconnu. CEPENDANT:

- Il faut juste le séparer des bulletins nuls sans l'inclure dans les suffrages exprimés (réforme du 21 février 2014);
- cette mesure ne peut pas s'appliquer aux présidentielles et aux référendums;
- s'il entre dans la catégorie des suffrages exprimés, c'est que le vote sera devenu obligatoire;
- et dans cette hypothèse, ce ne sera pas opératoire aux seconds tours des présidentielles (dixit Claude Bartolonne).

 
Si le législateur du 21 février 2014 avait officié en 1944, les femmes auraient eu le droit de vote mais leur bulletin n'aurait pas compté. Il est bien de célébrer le moment où le droit de vote a été étendu à de nouvelles personnes, mais il serait bien de penser à approfondir ce droit de vote.

Quand le pouvoir rejetait le vote des femmes. Des arguments proches de ceux opposés au vote blanc. Lire notre comparaison.





 

LE VOTE BLANC COMPTE EN COUR D'ASSISES

« Un ancien juré de cour d'assises comparaît jeudi en correctionnelle à Meaux (Seine-et-Marne) pour violation du secret du délibéré, un délit passible d'un an de prison. Chef cuisinier d'une cinquantaine d'années, Thierry Allègre fait partie de ces milliers de Français tirés au sort appelés à juger leurs concitoyens aux assises. Le procès auquel il assiste en novembre 2010 est délicat: l'homme accusé d'avoir violé un mineur nie les faits. A l'issue de huit heures de délibéré, il écopera de cinq ans de prison, dont deux avec sursis. Dans une interview au Parisien publiée le 1er avril 2011, tiraillé par sa conscience, il décrit ce qui s'est passé lors du délibéré, où la présidente de la cour, une magistrate professionnelle, aurait selon lui influencé les jurés populaires.

"En achevant sa plaidoirie, l'avocat de l'accusé nous avait exhortés à voter 'blanc' si nous avions le moindre doute. "Je ne veux pas de vote blanc, nous a tout de suite dit la présidente. Vous votez coupable ou innocent." Personne n'a osé lui demander pourquoi elle nous imposait ça. On pensait qu'elle était dans son droit", explique-t-il au Parisien.

"En appel, il faut une majorité de 10 voix sur 15 pour que l'accusé soit déclaré coupable (ndlr: depuis le 1er janvier 2012, une cour d'assises d'appel ne comprend plus que 12 membres, dont 9 jurés et 3 magistrats professionnels). La présidente a procédé à un premier tour, à mains levées. Et là : seulement huit personnes ont voté la culpabilité. Trois ont dit : 'Je ne sais pas.' Et quatre ont voté l'innocence. La présidente a qualifié ça de 'moment d'égarement'.»

Notre commentaire. Le vote blanc a donc autant d'importance en cour d'assises que le vote 'coupable' ou le vote 'innocent'. La présidente remplace ici le gouvernement pour les élections politiques. Elle infantilise ceux qui peuvent penser différemment et serait prête à faire disparaître leur vote pour que son vote utile l'emporte. 

Source




Régionales 2015

Ces professionnels de la politique systématiquement contre le vote blanc
DOMINIQUE REYNIE ENLEVE LE MASQUE
 

Dominique Reynié a fait chou blanc, troisième, loin derrière les deux autres listes.
Vous le croyiez chercheur universitaire, c'était en fait un politique refoulé.

On comprend - même si on ne l'admet pas - que le personnel politique qui se présente régulièrement à des élections soit contre le vote blanc. C’est un empêcheur de tourner en rond. Suffrage exprimé, il dirait parfois que l’électorat n’est pas dupe de l’absence de qualité des prétendants au pouvoir et de leur programme et pourrait renverser la table. Il gâcherait le ronron du jeu politique si confortable.
C’est plus étonnant quand cela vient d’universitaires patentés et d’éditorialistes de grands médias. On attend d’eux, surtout des premiers, de l’impartialité. Dominique Reynié est un universitaire médiatique, professeur des Universités en science politique à l’Institut d’études politiques de Paris et, à ce titre, régulièrement invité comme expert dans l’émission C dans l’air sur France 5. On s’attendrait de sa part à un regard ‘scientifique’ sur le vote blanc. En fait, il s’est, à plusieurs reprises, prononcé sur son statut pour systématiquement le dénigrer. Peut-être s’appuie-t-il sur des recherches poussées pour étayer son rejet. Si c’est le cas, il a bien caché le contenu de ses enquêtes. Il semble plutôt faire parler son intuition, recourir à son impression à l’état brut. Pour lui, le vote blanc ne peut pas être mis à égalité avec un vote blanc parce qu’il ne veut rien dire (Atlantico). Il existe pourtant des enquêtes qualitatives pour comprendre le sens d’un vote, mais c’est un travail de chercheur universitaire que Dominique Reynié n’a jamais jugé utile de faire. Il avance aussi, péremptoirement, que le vote nul est différent du vote blanc, sans la moindre preuve, alors que des travaux sérieux (Ihl, Déloye, Moualek) ont démontré le contraire. Pour Reynié, le vote nul c’est de
« l’incompétence politique, de la naïveté ou de la maladresse » (sic !), « un vote agressif, poujadiste » (re-sic !) (Observatoire de la démocratie). Le vote blanc, lui, est plus vertueux mais c’est une demande de neutralité de la part de celui qui le dépose, d’où la nécessité de le laisser hors des suffrages exprimés. CQFD, sans la moindre étude à l’appui, tour de prestidigitation intellectuelle.
Il avait participé en 2014, sans succès, à notre prix Vote Blanc Crétinerie d’Or pour son affirmation : « 
Aujourd’hui, les bulletins blancs sont comptabilisés avec les bulletins nuls. Un vote nul c’est, par exemple deux bulletins dans l’enveloppe parce qu’on s’est trompé. Je signale que cette erreur est de plus en plus fréquente parce qu’il y a une population de plus en plus âgée et comme les bulletins sont très fins c’est difficile de les séparer. » 27 novembre 2013, Emission ‘C dans l’air’ France 5. Notre commentaire d’alors : Euthanasie papy, euthanasie mamie. La gérontocratie menace notre vie électorale.
Pourquoi ce mépris de l’électeur qui vote hors des clous ? On le comprend mieux en ce mois d’avril. Dominique Reynié est en fait un homme politique avant tout, et s’il débute à peine en prenant la tête de liste UMP pour les régionales sur Toulouse et Montpellier, il a déjà depuis longtemps tout le ressenti vis-à-vis de l’électeur de tout politicien de carrière.
Les autres chercheurs du CEVIPOF, les éditorialistes de la place parisienne, autant de gens qui font partie du sérail politique. Ils côtoient le gratin politique, s’en flattent, s’en rengorgent,  excellent dans le jeu politicien où le vote blanc est un vilain petit canard. C’est LEUR pré-carré et ils en deviennent aussi aveugles sur la réalité de l’électorat que les états-majors des partis. Ce sont tous ces gens-là qui font l’opinion politique et défendre le vote blanc c’est d’office lutter, à armes inégales, face à ce triumvirat.




 

69% des Français seraient favorables à la prise en compte du vote blanc selon un sondage LH2 Nouvel Obs du 12 novembre 2012. Les auteurs de ce sondage ont juste oublié de préciser dans leur question s'il s'agit de bulletins blancs pris en compte dans les suffrages exprimés ou non.

Lire les chiffres du sondage



SONDAGE IFOP 2014

RESULTATS EN TROMPE L'OEIL

En 1998, nous avions obtenu, par le Parti radical valoisien, un sondage mené par l'IFOP. Cet institut se préoccupe régulièrement du vote blanc puisqu'il avait fait une enquête à son sujet pendant la campagne de 2012. Il a récidivé l'an dernier, par un mini-sondage de deux questions, pour le compte du think tank Synopia.
On pourrait sauter au plafond. Nous ne le faisons pas parce qu'il faut savoir tempérer ce type de résultats.


Voir les enquêtes de l'IFOP sur le vote blanc






1914 - 2014 - ?

AFFRANCHIR L'ELECTEUR
Un objectif qui reste à atteindre



 Le vote s’est individualisé depuis mais sommes-nous vraiment maîtres de notre vote ?

Lire le dossier réalisé par l'Association.



 





QUELLE BETISE

A LA TETE DE L’ETAT !

Le ministère de l’intérieur a répondu en 2011 à une question écrite du député UMP Patrice Martin-Lalande sur la reconnaissance du vote blanc. Question du député et réponse Le ministre Claude Guéant commence celle-ci par une référence, qu’il considère  imparable, au décret du 2 février 1852 qui serait le premier texte à annuler le vote blanc. Comme il a appris à l’école les dates de la IIè République (1848-1852) il pense que c’est une décision républicaine. Pourtant, depuis le début, l’Association rappelle que l’année 1852 confirme la tournure dictatoriale du régime, puisque le président à vie Louis-Napoléon Bonaparte se prépare à devenir empereur. Les Républicains qui s’opposent à cette dérive vont le payer cher. Claude Guéant les a oubliés, si tant est qu’il ait jamais eu connaissance de cette période de l’histoire française.
 

docteur_reac.jpg

« Permettez, vous dites qu’elle ne peut pas marcher, mais il me semble qu’en lui faisant suivre un autre traitement…

- Impossible mon cher Bonhomme, elle ne pourrait pas même se tenir debout ; j’en ai fait l’expérience, loyalement, parole d’honneur.

Rappel de la répression antirépublicaine en 1852.


 

Guy Carcassonne est mort,

nous ne le regretterons pas.

Il est triste de ne pas pleurer un mort. Mais quand celui-ci prononce la phrase qui lui a valu de décrocher notre prix de la Crétinerie d'or en 2012, on ne peut pas le regretter (voir la colonne de droite). Il s'est constamment opposé à nous, étant la caution des journalistes anti-vote blanc qui faisaient un sujet sur ça mais qui ne voulaient pas être mal vus. C'est lui qui a co-écrit la proposition de loi que le parlement est en train de valider et qui rend encore plus confus le statut du vote blanc. Paix à son âme mais bon débarras. Si des constitutionnalistes comme lui avaient vécu à l'époque de la préhistoire, nous vivrions encore dans des cavernes.


 

LE 23ème CANDIDAT ? LE VOTE BLANC

La jeune femme qui aujourd’hui retient notre attention n’a pas de nom. Elle éclaire l’actualité de ses discours habités à travers des vidéos quotidiennes. Elle dramatise les enjeux pour mieux les rendre dérisoires et les aborder autrement. Elle sort de l’ombre un sujet comme le vote blanc : nous l’appellerons Héméra et nous la ferons nôtre.

Le 23 ème homme

Le vote blanc

Héméra dans le clip sur le vote blanc



 

L'AUTRE EXCLUSION
Les gens du voyage et les municipales


 

A Aumont en Halatte (Oise), des gens du voyage sont installés depuis longtemps. Pourtant, ce n'est qu'en 2004, péniblement, qu'ils ont obtenu leur inscription sur les listes électorales. Leurs soucis ne se sont pas pour autant évaporés. L'hostilité de la municipalité en place persiste. A la veille des élections municipales, quel bulletin choisir pour montrer qu'ils existent ? Nathalie Muller et Jean-Claude Zaffiroff nous font part de leur combat et de leurs espoirs.

Film réalisé par l'Association pour la reconnaissance du vote blanc.

Images et montage: Vladimir Vatsev



 

LE VOTE BLANC ENTRE CHEZ LES SAGES

Hubert Haenel  a été nommé au Conseil constitutionnel en 2010 par le président du Sénat. Sénateur RPR puis UMP, il avait déposé des propositions de loi en faveur du vote blanc en 1995, 1997 et 2004.

Lire ces propositions de lois
 

Photo de M. Hubert HAENEL, sénateur du Haut-Rhin (Alsace)

 
 

LIBERATION A PUBLIE LE 23 JUIN UNE PRISE DE POSITION

DE L’ASSOCIATION ET DU DEPUTE GERIN

Rebonds
Pour le vote blanc

André Gérin député PC, association pour la reconnaissance du vote blanc.
QUOTIDIEN : lundi 23 juin 2008

Retrouvez l'intégralité du texte dans la rubrique média de ce site
 

48, pour 1848, instauration du suffrage universel masculin. A moins que l’on ne préfère 44 pour que les femmes ne se sentent pas exclues de cette nouvelle constitution. En 1848 toutefois, il n’y a pas encore de véritable organisation en partis. C’est le moment ou l’électeur peut encore être le cœur de la démocratie électorale.

Reconnaître véritablement le vote blanc, c’est amorcer un pas tangible vers un retour du peuple en politique. Le vote blanc pourrait se contenter de la Vè République. N’oublions pas qu’il y a à peine plus d’un an, le candidat Bayrou proposait un référendum sur les institutions. Sur les douze mesures on comptait la reconnaissance du vote blanc : « Voter blanc, ce sera désormais un vote exprimé. » Passer à une 6è, 12è ou 23è République avec des élections à la proportionnelle sans vote blanc pris en compte, ce serait faire du surplace. Et pour vraiment bousculer le train-train partitocratique actuel, il faut  absolument prévoir un rôle de vote sanction pour les bulletins blancs.



Réseaux sociaux


 
Notre collection sonore
A ECOUTER !

Approfondissement du domaine du vote
(De quoi s'agit-il ?)

Episode 7: 4 millions d'électeurs ignorés... mais toujours le statu quo (Henri Cabanel, Frédéric Micheau)
Episode 6: Le vote, une prise de décision (Daniel Gaxie)
Episode 5: Le vote obligatoire, quel progrès ? (Gisèle Jourda, Georges-Louis Bouchez, Charles-Edouard Sénac)
Episode 4 : La légitimité de l'élu face au pouvoir à affirmer de l'électeur (Corinne Lepage, Alexandre Malafaye)
Episode 3: Mieux voter, c'est possible. (Michel Balinski, Irène Inchauspé)
Episode 2: Un autre électeur est-il envisageable pour le XXIè siècle ? (Alain Garrigou, Frédéric Lefebvre)
Episode 1: Vivre et voter sur un territoire (Jean Lassalle, Aurélia Troupel, Sylvain Manternach).

 
Le vote blanc en 2017

Présidentielle

1er tour: 0 944 733 (2,55%)

2nd tour: 4 085 724 (11,52%)


Législatives

1er tour: 0 513 344 (2,21%)
2nd tour: 1 988 549 (9,86%)
 

Rappel

Présidentielle (2012)

1er tour : 0 701 190 (1,92%)

2nd tour: 2 154 956 (5,82%)

Présidentielle (2007)

1er tour: 0 534 846 (1,44%)

2è tour: 1 568 426 (4,20%)

 

Accéder à notre banque de données

Contre le vote obligatoire
« Lorsque les peuples, il y a cinquante ans, élevaient des barricades et renversaient les gouvernements pour obtenir le droit de suffrage, ils auraient cru à une plaisanterie si on leur avait dit que, par un retour imprévu des choses, les souverains voudraient à leur tour mettre à l’amende ou jeter en prison tous ceux qui n’useraient pas du droit conquis ». thèse signée de Francis Sauvage, intitulée De la nature du droit de vote et soutenue en 1903
Version 'personnel politique'
Version 'universitaires'
Notre bibliothèque


Le livre défend la prise en compte comme suffrages exprimés des bulletins blancs. Il démontre que cette évolution est indispensable dans une démocratie qui se veut moderne.
Pour l'acheter


Comme le volume 1, ce volume défend la prise en compte comme suffrages exprimés des bulletins blancs. Notre république se dit laïque mais c’est une laïcité chrétienne. L’acte électoral est sacralisé et l’électeur profane ne peut y accéder qu’en respectant des formes précises. Le vote blanc qui est une tentative de certains électeurs de s’approprier ce moment démocratique est rejeté parce que sacrilège.
Pour l'acheter

Bulletins blancs

de Olivier Durand

206 pages
 

 Ce livre prend la suite de celui publié en 1999. Il défend la comptabilisation des bulletins blancs comme des suffrages exprimés. Il présente l'évolution politique en France et ce qui se passe à l'étranger. Présentation

Pour l'acheter


  A QUOI BON ALLER VOTER AUJOURD'HUI ?
Sous la direction de Olivier Durand     préface d'André Gerin

Questions contemporaines

ACTUALITÉ SOCIALE ET POLITIQUE

Le vote utile est devenu une panacée pour les professionnels de la politique. Il faut à tout prix dégager un vainqueur. Et tant pis si l'électeur se sent floué. On commente énormément les résultats électoraux mais on étudie rarement le rôle et les motivations de l'électeur entré dans le bureau de vote. C'est tout l'objectif de ce livre : retrouver l'esprit de l'acte électoral

Préface du livre

Couvertures


 LE VOTE BLANC
Pour un suffrage vraiment universel

Olivier Durand
Préface d'Hervé De Charette

Questions contemporaines

Premier livre sur le vote blanc, cet ouvrage se veut avant tout une synthèse engagée. Il défend sans ambiguïté l'idée qu'il faut aujourd'hui donner plus de poids aux individus à l'occasion des consultations électorales en respectant scrupuleusement leur opinion, et donc en intégrant dans la catégorie des suffrages exprimés les bulletins blancs.

ISBN : 2-7384-7628-7 • 1999 • 240 pagesPrix éditeur : 19,85 €    


  La Lucidité

 de José Saramago

Le livre du Prix Nobel Saramago où le vote blanc est le héros.

Saramago, José : La Lucidité  (Livre) - Livres et BD d'occasion - Achat et vente

Lire notre commentaire du livre


   The probability broach

de L. Neil Smith

 The Probability Broach.jpg

Science fiction américaine publiée en 1980 dans un monde parallèle où le vote blanc (none of the above) va de soi.

Notre analyse du système démocratique présenté dans le roman:


Long résumé du roman: