Texte à méditer :  

VB Association pour la reconnaissance du vote blanc

« Celui qui est convoqué n'a plus à se demander : ‘’Que voulait-on de moi, en m'appelant?' mais bien : ‘’Que veux-je, maintenant que je suis présent à l'appel ?’»   Max Stirner L'Unique et sa Propriété

Pour aller vite
Pour approfondir
Prix Crétinerie d'Or

Prix Vote Blanc de la Crétinerie d'Or.
CONCOURS 2017

Le prix honore chaque année des personnalités qui, par la profondeur de leur pensée, la pertinence de leurs remarques, ont réussi à démontrer que le vote blanc n'a pas lieu d'être.
 Voir plus en détails les lauréats et les candidats


Candidats pour 2017

Béatrice Giblin : « Je suis très préoccupée par cet engouement pour le vote blanc. C'est pousser les gens à ne pas essayer de s'engager. C'est au fond une sorte de fuite de ses responsabilités. 'Y en a aucun qui me plait.' Bien sûr puisqu'on est 66 millions et on va avoir in fine à choisir entre deux. Donc on va choisir celui qui va sembler correspondre le plus à nos souhaits. Je suis très hostile à cet engouement sur le vote blanc qui me paraît un peu dangereux. »
François Bujon de L'Estang : « Je comprends et je sympathise. » 9 avril 2017, émission L'esprit public, France Culture.
Béatrice Giblin, géopoliticienne, François Etienne Vladimir Bujon de L'Estang, diplomate français. Deux bourgeois qui, en 1936, se seraient offusqués que les ouvriers aient des congés payés.

"Le risque est grand que, se parant, avec le vote blanc, des atours de la juste expression de la volonté populaire, le peuple soit nu." Anne Levade, juriste, L'Express (si vous avez 1 euro à dépenser), 6 avril 2017.

"Le vote blanc se présente comme un exutoire commode – il n’esquive pas le devoir du vote – à une indécision qui se diffuse. Indécision pour choisir, indécision pour participer." Anne Muxel, politologue du CEVIPOF, Le Monde, 5 avril 2017. Travail à charge. On attend autre chose des universitaires.

"Il revient donc à ceux qui s’abstiennent ou votent blanc pour contester le système, de redoubler d’efforts pour faire vivre la démocratie participative : en s’engageant, par exemple, dans un conseil de quartier ou une association." Jean-Luc Brunin, évêque du Havre, La Croix, 4 avril 2017
. Mélanger abstention et vote blanc n'est pas sérieux et qui dit que celui qui vote blanc n'est pas très engagé dans sa vie ordinaire ?

"Il y a d'abord le vote blanc rural, qui s'exprime dans les petites communes, où tout le monde se connaît et où il peut être mal perçu de ne pas aller voter. Il recèle donc de l'abstention cachée. Il y a ensuite le vote blanc urbain, dont les utilisateurs sont plus politisés, plus éduqués. Ils délivrent davantage un message politique."  Adélaïde Zulfikarpasic, directrice adjointe de l'institut BVA, L'Express, 29 mars 2017. 15 ans qu'elle répète le même cliché. Les campagnes ont bien changé ces 30 dernières années mais on en reste à une analyse du siècle de La Fontaine !!!

« Je suis toujours un peu sceptique sur ces gens qui estiment que l’offre du moment ne leur va pas. Je ne sais pas si c’est le problème de l’offre ou celui des gens en question." Michel Issindou, député PS, décembre 2016, France Inter .

"Contrairement aux Etats-Unis, la France affiche une volonté d'égalité absolue en matière d'élection. Le suffrage universel est censé y être encore plus pur que l'immaculée conception" Didier Maus, constitutionnaliste anti-vote blanc, 1er novembre 2016, Huffington Post. Quelle égalité absolue quand le principe 1 homme/ 1 voix est bafoué par la non reconnaissance du vote blanc !?

"A quoi servirait la liberté de penser s'il n'est de liberté de choisir. ? D'autant que chez nous, le vote blanc est possible." André Flahaut, ancien ministre PS de la Défense, ancien président de la Chambre, Le Soir, 15 novembre 2016. En Belgique, le bulletin blanc va directement de l'urne à la poubelle. C'est le vote blanc qui donne la liberté de choisir, pas le vote obligatoire.

Une proposition de loi sur le vote blanc en janvier 2016, une autre sur le vote obligatoire un an plus tard (!) - janvier 2017 - qui ne mentionne pas le vote blanc. Tromperie sur la marchandise, travail de sagouin. Stéphane Saint-André, député.

Edition 2016
(pas de prix décerné)

Edition 2015

Le vainqueur est:

LE GROUPE EELV A L'ASSEMBLEE


Même les écologistes, face à des intérêts à court terme -entrer au gouvernement - s'assoient sur leurs convictions:

AVANT: «Nous, élus écologistes, nous continuerons à œuvrer pour la reconnaissance pleine et entière du vote blanc, comme je l’ai déjà dit en commission. » Sergio Coronado (EELV), jeudi 28 novembre 2013, Assemblée nationale.

AUJOURD'HUI: « Certes, les bulletins blancs ne sont toujours pas intégrés aux suffrages exprimés, mais ils sont désormais comptabilisés et communiqués séparément des bulletins nuls lors de la proclamation des résultats.» Proposition de loi du groupe écologiste à l’Assemblée, mars 2015

La réforme électorale du 21 février 2014, jugée très insuffisante par les écologistes pendant les débats au parlement, est considérée suffisante aujourd'hui (!!!).
 

«Je vote blanc, je vote 'rien', je vote nul, je vote 'rien', je m'abstiens, je ne suis pas dans le coup.» François d'Orcival, président du comité éditorial de Valeurs actuelles. Europe 1, 5 mars 2015. L'éditorialiste met dans le même sac ces trois types de réponse à une élection (qui, selon nous ne sont que deux: abstention et vote blanc - bulletins blancs + bulletins nuls) et en conclue qu'il ne faut pas en favoriser une plus que l'autre. Comme le vote blanc a toujours été associé à une abstention, il n'est pas question aujourd'hui de réfléchir à corriger cette anomalie pour donner plus de subtilité à l'acte électoral. Regrettable pour quelqu'un qui se voudrait un 'phare' intellectuel de la presse.

« It would be too complex and feed an unachievable hunger for the perfect candidate.» Tim Sanders, président de la commission électorale pour l'état du Minnesota, février 2015 (cité dans le blog D.C. Clothesline)

 

VAINQUEUR 2014

«Si le menu de la cantine ne te plaît pas, passe de l’autre côté du zinc et cuisine toi-même! Et si tu ne veux pas accepter de prendre des responsabilités, milite pour le système politique le plus exigeant du monde: l’anarchie.» Charb, Charlie Hebdo, 13 décembre 2013.


Voir les autres candidats de l'édition 2014

Lauréat de l'édition 2013:

Pour la première fois, l'Association remet un prix à un collectif. L'UDI a amplement mérité le titre 2013 suite à sa magistrale initiative parlementaire, préparée de longue date et criante de cohérence. Lire le détail de cette candidature.

Lauréat de l'édition 2012: «En tout état de cause, même s'il y avait 40 millions  de votes blancs, il faudrait bien que quelqu'un soit élu.» Guy Carcassonne, constitutionnaliste vénéré, France-Info, 8 mai 2012. 39 999 999 bulletins blancs, un vote X: c'est X qui est élu !!!

Lauréat de l'édition 2011: «Ceux qui souhaitent comptabiliser les bulletins blancs ont une idée derrière la tête : démolir la république et l'Etat, mais sans dire au profit de qui ou de quoi.... » Michel Charasse, clown politique que l'on ne présente plus, La Montagne.fr, 19 août 2011.

Menu page d'accueil
Bons conseils

SAUVÉS DE L'OUBLI !

bbludovic_lacreuse.png

Retrouvez les photos de bulletins annulés de Ludovic Lacreuse

Pensez à aller régulièrement visiter les rubriques 'le vote blanc à l'étranger' et 'Partenaires' qui vous emmèneront hors de France ainsi que notre banque de données pour tous les résultats (cartes et chiffres), propositions de loi, questions au gouvernement, amendements...

Le vote blanc en 2017

Présidentielle

1er tour: 0 944 733 (2,55%)

2nd tour: 4 085 724 (11,52%)


Législatives

1er tour: 11 juin
2nd tour: 18 juin
 

Rappel

Présidentielle (2012)

1er tour : 0 701 190 (1,92%)

2nd tour: 2 154 956 (5,82%)

Présidentielle (2007)

1er tour: 0 534 846 (1,44%)

2è tour: 1 568 426 (4,20%)

 

Accéder à notre banque de données

Le vote blanc en deuil
IL N’A PAS VOULU VOIR CA

caillavet.jpg
 

Le 27 février 2013, Henri Caillavet est mort, âgé de 99 ans. Le 28, les socialistes et les centristes se ridiculisaient au sénat en se glorifiant de prendre la mesure électorale la plus inepte, le vote blanc séparé des bulletins nuls mais toujours censuré et toujours invisible dans les bureaux de vote, le citoyen étant encore, pour ces élus, un être mineur, inapte à l’indépendance.

Le sénateur radical socialiste Caillavet, lui, en 1980, avait déposé la proposition de loi la plus complète sur le vote blanc.
Lire les propositions de loi

Rechercher
Rechercher
Visites

 867055 visiteurs

 10 visiteurs en ligne

Vous êtes sur le site de l'Association pour la reconnaissance du vote blanc

6 avenue Anatole-France Tour de l'église - 94600 Choisy-le-Roi
Tél. 07 81 41 66 14 - Fax 08 97 10 32 55  - vote-blanc@orange.fr


Adhérer à l'Association

banque de données


Nouvelles
rss Ces nouvelles sont disponibles au format standard RSS pour publication sur votre site web:
http://www.vote-blanc.org/data/fr-news.xml


A L'ETRANGER

EUROPE

 

  ROYAUME-UNI
 
Référendum pour qu'une case NOTA soit incluse dans les bulletins Cliquer ici

 

LECON DU BREXIT

BREXIT: Time for real reform, time for ‘None Of The Above’

 



As the dust settles and the ramifications of the UK’s EU referendum start to become clear, one thing is certain: for many Leave voters, it was seen as an opportunity to send a message to the powers that be that they’ve had enough and want change.

Lire notre traduction



SUISSE


PROJET DE FUITE
 

Le Conseil d'Etat du canton de Genève prévoit de faire voter pour les élections municipales une règle disant que lorsque le nombre de candidats est égal dans une commune au nombre de sièges, les candidats sont élus d'office. Ceci parce que dans ces cas l'abstention était forte. Ne vaudrait-il pas mieux donner un vrai pouvoir au vote blanc pour que le déplacement aux urnes des électeurs ait un sens et que la démocratie soit respectée ? Les habitants du canton de Genève se prononceront lors d'un référendum le 25 septembre.

Lire l'information.


 

LE CANTON DE GENEVE IMITE L'ETAT FEDERAL

Le canton de Genève vient de faire voter une nouvelle constitution au mois d'octobre 2012. Elle reprend ce que l'Etat fédéral suisse avait ajouté dans la constitution fédérale en 2003. Le nouvel article 55 n'est pas pour nous déplaire, même si ce n'est pas révolutionnaire.

Art. 55 Système majoritaire

1 Les élections au système majoritaire ont lieu en une seule circonscription.

2 Sont élus au premier tour les candidates ou les candidats qui ont obtenu le

plus de voix, mais au moins la majorité absolue des bulletins valables, y

compris les bulletins blancs.

Les Genevois n’ont pas été emballés par la nouvelle constitution qui remplace celle de 1847. Moins de 32% des électeurs sont allés voter et le vote blanc s’est chiffré à 2,1%. Le texte est officialisé et son article 55 nous réjouit sans nous faire sauter au plafond. Le vote blanc n'a d'impact qu'au premier tour.


Lire notre dossier sur le vote blanc en Suisse



La volonté de deux élues de gauche d'obtenir pour les députés un vote blanc effectif quand ils élisent les membres du Conseil fédéral est-elle en train d'échouer ? Les deux motions du premier semestre 2016 ont été retirées en juin pour être retravaillées mais la suite de cette démarche tarde à trouver son second souffle au début de l'automne.
Lire et écouter l'information sur le site de la radio-télévisions suisse
 

Ici, une information de la Radio-Télévision suisse de 2'

 



LA SUISSE RECONNAIT UN VOTE BLANC INOFFENSIF


En 2003, la constitution fédérale a été modifiée et depuis les Suisses sont plus courageux que les Français. Le vote blanc est un suffrage exprimé aux élections à scrutin majoritaire. Onze ans plus tard, la France a adopté le vote blanc comptabilisé mais pas exprimé; la Suisse est donc plus rapide dans la modernisation de sa vie démocratique. Pour autant, ils ont encore des progrès à réaliser. Chez eux, toujours pas de sanction prévue à travers le vote blanc. Au second tour, c'est le candidat qui a le plus de voix qui l'emporte, même s'il n'a pas la majorité absolue. Mais même si le vote blanc finissait premier du second tour, le candidat arrivant derrière serait élu.

Article 76    Exercice des droits politiques

  1. La loi règle l'exercice des droits politiques.
  2. Elle prévoit que les votes blancs, qui font l'objet d'un décompte distinct dans les élections et votations, sont pris en compte dans le calcul de la majorité absolue pour les élections au système majoritaire.

Pour plus de détails




Octobre 2015 en Suisse
ELECTIONS FEDERALES. LE VOTE BLANC PRESENT
 

  Le renouvellement intégral du Conseil national et l’élection de 45 conseillers aux Etats ont lieu tous les quatre ans, l’avant dernier dimanche d’octobre. Le dernier a eu lieu le 18 octobre. Le vote blanc est comptabilisé mais n'a pas de pouvoir de sanction. C'est pourquoi Thomas Wroblinski milite à Neuchâtel ainsi que d'autres activistes dans le canton de Vaud.



Le 28 septembre 2014, a eu lieu l'élection cantonale dans le canton de Neuchâtel. Thomas Wroblinski a défrayé la chronique en obtenant plus de 10% des suffrages. Il se présentait comme le candidat du vote blanc. Un score qui a marqué les esprits.

Lire toutes nos informations sur ce personnage.

Biélorussie

LE VOTE BLANC EN DICTATURE

La Biélorussie est à la pointe du progrès électoral, hérité de l’époque de l’URSS. Les électeurs peuvent déposer un bulletin ‘Pour aucun des candidats’ (plus de 6% à la présidentielle de 2015). Cela n’inquiète pas le dictateur qui du haut de ces 84% ne craint pas de voir l’élection remise en question à cause de ces votes contestataires. Ce qui nous intéresse, nous, à l’Association pour la reconnaissance du vote blanc, c’est de savoir ce que deviendra ce type de choix électoral quand la Biélorussie connaîtra son printemps slave. Le pays traversera-t-il une longue période de dictature déguisée comme la Russie, ce qui permettra au Poutine biélorusse de cette époque de supprimer le vote qui fâche. Ou alors, comme l’Ukraine, la transition vers la démocratie à l’occidentale ne sera pas parfaite avec des opposants emprisonnés, mais suffisamment lancée pour que ce fameux bulletin se maintienne (pour combien de temps ?). Dans ces deux pays, l’aboutissement du jeu démocratique des partis qui alternent au pouvoir ne sera-t-il pas tout autant funeste au bulletin ‘pour aucun des candidats’ que la présidence d’un Poutine ?

Le vote 'Pour aucun des candidats' a enregistré 6,44% des suffrages (390 376 voix, participation moins forte qu'en 2010).
 





 

Russie

LE VOTE 'CONTRE TOUS' S'EXPRIME
 

En Iakoutie, la revanche des « Contre tous »

Le Monde.fr | Par


 

Lettre de Moscou. Un pour tous, tous contre tous ! Des habitants de Iakoutie ont adapté à leur façon la célèbre formule popularisée par Alexandre Dumas dans Les Trois Mousquetaires : censés élire un maire, ils se sont en réalité ligués contre tous les candidats. Du jamais-vu dans cette région de Sibérie centrale située dans l’est de la Russie, d’une dimension à peine moindre que celle de l’Inde, réputée pour ses températures les plus froides du monde en hiver en même temps que pour ses richesses naturelles, l’or, les diamants, le gaz, et pour son faible taux d’habitants, à peine 0,3 par km2. En Iakoutie du Sud, où se concentre une majorité des autochtones, trois villes devront retourner aux urnes en décembre après un vote protestataire qui a invalidé le scrutin.

Les faits se sont déroulés le 13 septembre, lors des élections régionales et locales organisées dans toute la Fédération de Russie, marquées par l’élimination quasi systématique de l’opposition radicale. Appelés à choisir sur une liste le nom de leur futur maire, les habitants d’Aldan, de Leninski et Berkakite ont consciencieusement coché la dernière case « Contre tous ». Plus démonstrative encore que le vote blanc, cette pratique avait été introduite après la chute de l’URSS en 1993, avant d’être abolie en 2006.

Lire l'article du Monde



Russie

POUTINE FRILEUX

"против всех"


On ne sait plus sur quel pied danser avec la Russie de Poutine. On pensait le vote 'Contre tous' rétabli uniquement aux élections municipales (voir paragraphe ci-dessous) et voilà qu'une agence de presse russe (Bashinform) dit que la Commission électorale le prévoit aussi pour les députés et pour les gouvernements locaux. Mais si des élections locales ont eu lieu en septembre 2014, le rétablissement du vote 'Contre tous' n'aura pas pu se concrétiser parce qu'il est en prévu à partir du 1er janvier (!). Lire la dépêche de l'agence de presse

Alors que l'on espérait que l'initiative menée par Valentina Matvienko - voir ci-dessous - arriverait à restaurer la ligne 'Contre tous les candidats' sur les bulletins pour toutes les élections sauf la présidentielle, Vladimir Poutine a promulgué fin mai 2014 une loi qui se limite à accorder ce droit uniquement aux élections municipales. (Lire la traduction d'un article). Le vote Contre tous avait été aboli par le même Poutine en 2006 et 8 ans plus tard c'est un retour très timide
.

Lire notre présentation de cette évolution


Cette proposition venant d'une institution russe a été débattue à la Douma le 17 janvier 2014.

Valentina Matvienko

C'est à un véritable plaidoyer en faveur du retour du vote 'pour aucun des candidats' - supprimé par Poutine en 2006 - auquel se livrent le Conseil de la Fédération, emmené par sa présidente Valentina Matvienko, et la Chambre haute sur le droit constitutionnel. Lire la traduction de l'article où on peut lire que "En 2004, la Cour constitutionnelle a statué en déclarant que le fait d’affirmer sa défiance à l’égard de tous les candidats sur le bulletin de vote est un élément de droit subjectif électoral"

Le vote 'Contre tous' ne sera pas pris en compte dans l'élection présidentielle. En Russie, on peut parler d'un premier pas vers la satisfaction du vote blanc contrairement à la France dont le premier pas consiste à laisser les bulletins blancs censurés - seulement distingués des bulletins nuls - dans toutes les élections.


OULIANOVSK, LA VILLE REBELLE


Bello est la ville colombienne où, en 2011, le vote blanc a eu été majoritaire à des élections municipales, obligeant à refaire l’élection. Quelques années plus tôt, en 2004, Oulianovsk - la ville où est né Lénine et qui porte encore son nom - était même allée plus loin puisqu’à deux reprises les électeurs avaient rejeté tous les candidats. C’est ce que nous conte un journaliste américain. Lire plus


 

 

EN ESPAGNE, LE VOTE BLANC EST UN SUFFRAGE EXPRIME,
MAIS CE N'EST PAS UN VOTE SANCTION

 

En Espagne, les élections législatives, élections les plus importantes, sont à la proportionnelle. Le vote blanc est compté comme le vote pour les autres partis et entre dans le calcul des pourcentages. Mais il ne peut pas traduire un fort mécontentement s'il se manifestait à travers lui parce qu'on ne lui attribue pas de siège même s'il a un résultat élevé. Les associations espagnoles se battent pour que cela change et qu'il y ait des sièges vides à l'assemblée en fonction du pourcentage obtenu.


Artículo 96-5: Se considera voto en blanco, pero valído, el sobre que no contenga papeleta y, además, en las elecciones para el Senado, las papeletas que no contengan indicación a favor de ninguno de los candidatos. 


 

Elections municipales 2011 en Espagne
LE VOTE BLANC GAGNE DES SIEGES

Les défenseurs du vote blanc décrochent 4 sièges lors de ces municipales, dont deux dans le village catalan de Foixa (moins de 400 habitants) et un à Gironella. Tous les candidats réunis regroupent 37 109 voix auxquelles il faut rajouter 584 012 votes blancs et 389 506 votes nuls.


Ciudadanos en blanco a également emporté un siège dans la commune de Santa Maria de Palautordera

«Nous sommes conscients que les sièges obtenus vont être considérés par certains comme insignifiants mais pour nous ce sont les premiers résultats de 10 années de labeur.
Le mouvement participe en tant que parti politique et avec un objectif précis, sans possibilité d'erreur, en évitant d'introduire des nuances trompeuses, puisque notre objectif, une fois atteint deviendra le plus grand outil démocratique que puisse obtenir le citoyen indigné. Nous combattons pour cela, rien plus.
Les sièges obtenus resteront vides. C'est pour cela que nous nous présentons, ceux qui nous demandent de revendiquer des points de 'spanishrevolution' et de '15M' nous leur disons que nous ne pouvons le faire, puisque nous avons toujours été indépendants, bien que nous ayons participé et sympathisé à 100% avec eux. Mais nous ne pouvons ni ne voulons pas changer ce qui a été prévu, nous allons représenter ce que nous avons offert et rien de plus.» Extrait du site de Ciudadanos en blanco


  Ils étaient réunis en congrès au mois de janvier. Voir le bref compte-rendu vidéo que nous avons sous-titré de cette rencontre.

Le 19 octobre, des élections provinciales ont eu lieu au Pays Basque et en Galice. Le mouvement ‘Voto en blanco computable’ a présenté des listes dans les deux cas. Au Pays Basque, le même mouvement (aulki zuriak en basque) compte 11 452 voix, soit 1,02% des suffrages et le 9è rang sur 17 listes, légèrement au-dessous des autres votes blancs (1,29%) mais au-dessus des votes nuls (0,80%). En Galice, elle finit 6è sur 26 avec 17 116 suffrages soit 1,19%. Cela ne lui permet pas d'obtenir un siège. Les votes nuls ainsi que les votes blancs sont en nette hausse (2,55 et 2,69%) par rapport à 2009 (0,89 et 1,66%). Pour une première participation, c’est un résultat honnête.

Le 25 novembre, c'était au tour de la Catalogne. Escons en blanc a obtenu 27 874 voix, soit 0,77% des suffrages. C'est plus qu'en 2010 (18 679 voix, 0,60% des suffrages). La participation a été bien plus forte cette fois-ci.

 

Belgique

LA VERITE SUR LE VOTE OBLIGATOIRE

Le vote obligatoire s'essouffle en Belgique, et ce depuis plusieurs années. On s'émerveille sur le taux de participation aux élections européennes de 2014, 90% en Belgique, contre 42% en France. Une très nette différence ! Mais il faut savoir que les européennes étaient couplées en Belgique avec les élections fédérales, consultation la plus importante du pays. C'est comme si, en France, on avait voté pour la présidentielle et les européennes le même jour. En 2012, le taux de participation a été de 80%. Certains vont rétorquer que 90% c'est sensiblement mieux que 80%. Mais une étude du CRISP (cliquer sur ce lien) nous précise qu'en Wallonie, la participation n'a été que de 81%, les Flamands se montrant plus zélés. Or, nous sommes plus Wallons que Flamands.
Quand on regarde les élections locales, la participation est aussi mauvaise que chez nous. Suivre ce lien et regarder l'année 2013.
On constatera dans l'analyse du CRISP que le vote blanc - non intégré parmi les suffrages exprimés en Belgique - est considéré comme une forme d'abstention (dans le titre du journal La Libre.be, on parle même de 'voter mal'). Tous ceux qui croient rendre supportable le vote obligatoire en réclamant que celui-ci soit associé à un vote blanc égal à un vote nominal se trompent puisque les bulletins blancs seront expliqués par la très grande majorité des commentateurs comme le fruit de gens qui ne seraient pas venus voter si la loi ne les y avait pas obligé. Quoi de mieux pour tordre le cou au vote blanc que le vote obligatoire.

Comme quoi, le vote obligatoire ne sera qu'un coup de bâton contreproductif de la part d'une classe politique 'paumée', qui verra le fossé entre elle et l'électorat s'élargir encore plus vite.



LE VOTE OBLIGATOIRE S'ESSOUFFLE

La ministre de la Justice, Annemie Turtelboom

Depuis les années 1990, les pénalités imposées à ceux qui ne sont pas allés voter sans raison valable sont de moins en moins nombreuses. Pourtant, l'abstention, même si elle n'atteint pas les records de pays voisins, augmente. Ce qui pousse la ministre de la justice belge à tenter, par une déclaration, d'assouplir encore plus une sanction devenant obsolète. « Il n’y aura pas de poursuites contre les électeurs » boudant les urnes a-t-elle déclaré sur RTL Belgique à la veille des élections locales du 14 octobre.

Pierre Verjans (politologue), vous avez fait vos calculs, et vous constatez une abstention record ?

Effectivement. Dans les provinces flamandes et wallonnes, le taux d'absentéisme a augmenté d'un seul coup de 4% en moyenne. Dans les provinces wallonnes, les provinces industrielles Hainaut et Liège obtiennent un taux de présents de 86 et 88 %, tandis que les trois autres provinces obtiennent les chiffres suivants: Brabant wallon 90%, Namur, 89% et Luxembourg 91%. Il y a clairement un effet Turtelboom (la ministre de la justice, qui avait annoncé que les personnes qui ne votent pas ne seraient pas poursuivies, avant de se rétracter, NDLR).

Le Soir, 16 octobre 2012




Ukraine
LE VOTE 'CONTRE TOUS'
ATTENDRA DES JOURS MEILLEURS

Le slogan de la campagne de Gumenyuk : "Contretous - Pour un quotidien sans Ia et Iou".

(Sans Ianoukovytch ni Ioulia Tymochenko)

A la présidentielle de 2010, aucun des deux candidats en lice au second tour de la présidentielle ukrainienne n'a obtenu la majorité absolue à cause du vote 'Contre tous'. L'Ukraine était le seul pays qui acceptait le vote blanc comme suffrage exprimé sans recourir au vote obligatoire. S'il atteignait un certain niveau (que nous ne connaisons pas), personne n'était déclaré vainqueur.

Depuis, l'administration Ianoukovitch a décidé de supprimer ce vote 'Contre tous', comme Poutine en 2006 pour la Russie. Ce vote est en train de revenir en Russie (voir la rubrique 'A l'étranger') et pourrait être restauré en Ukraine. Nous espérons que l'Ukraine pourra vite sortir de la crise et revenir à une pratique électorale d'avant-garde pour nous Français.

Lire un article de France 24

Candidat Parti/coalition Votes  %
Viktor Ianoukovytch Parti des régions 12 481 268 48,95 %
Ioulia Tymochenko Bloc Ioulia Tymochenko 11 593 340 45,47 %
Contre tous - 1 113 051 4,36 %
Votes invalidés - 305 844 1,19 %
Total - 25 493 503 100 %

Lire un article de France 24

 

AMERIQUE

Etats-Unis

Présidentielle américaine
MECONTENTEMENT, QUEL MECONTENTEMENT ?

Difficile d’apprécier les élections présidentielles américaines. Pour celle de 2016, le rejet des deux candidats était si fort que le vote NOTA semblait devoir faire florès. D’ailleurs, le jour de l’élection, un communiqué a circulé disant que Georges W. Bush et sa femme avaient voté blanc. Comment avaient-ils fait dans l’état du Texas où il n’y a pas de case ‘NOTA’ ? Peut-être n’avait-il tout simplement coché aucune case. Cela ne laissera aucune trace dans les résultats. Il nous restait donc à regarder l’état du Nevada, qui lui possède une case ‘NOTA’.
 

Le choix ‘NOTA’ a fini à la quatrième place, derrière les deux grands candidats et un troisième du parti libertarien, Gary Johnson mais devant deux autres, indépendants. 28 824 électeurs l’ont choisi, soit 2,6%. Si on doit comparer ce score, on le fera avec l’élection de 2008. Depuis l’Europe, il semblait que la magie Obama avait entraîné toutes les adhésions et que le rejet de tous les candidats était superflu. Et, en effet, il n’y eut en 2008 que 6 267 votes ‘NOTA’, soit 0,65%, devançant d’une centaine de voix le troisième candidat. On tiendrait donc notre signe d’une élection désapprouvée par un grand nombre d’Américains. Mais 2,6%, cela reste dérisoire. Si on additionne les 3,3% de Johnson, cela fait moins de 6%, ce qui n’est un raz de marée de mécontentements. On pourrait dire que la grogne s’est manifestée par l’abstention. Même pas. 2008 avait battu le record de participation depuis 1968 avec 61 à 63%, mais 2016 fait mieux encore (environ une quarantaine de millions d’électeurs en plus).
On en conclura qu’un vote blanc sans le moindre pouvoir de sanction ne sert à rien. Et que nous sommes finalement mieux lotis en France avec un vote blanc compté au niveau national, ce qui est vraiment désespérant.
 
Vidéo qui raconte (en américain), l’introduction de la case ‘NOTA’ sur les bulletins du Nevada 



Minnesota 2015

UN SENATEUR AGIT POUR LE VOTE BLANC


Branden Petersen, sénateur dans l'état du Minnesota

 Branden Petersen essaie de lancer un débat sur l'option 'Contre tous' dans son état en déposant un projet de loi qui demande que si le vote NOTA l'emporte, l'élection doit être refaite, avec de nouveaux candidats. Le jeune sénateur de 29 ans est un électron libre du Parti républicain. Il a choqué ses collègues en votant pour le mariage gay. C'est sûrement ceci qui le rend sensible à la possibilité de rejeter les titulaires en place, lui étant sur un siège éjectable alors qu'il compte bien se faire réélire en 2016.
Il ne veut pas de la formule appliquée dans le Nevada - voir ci-dessous - puisque dans cet état, même si l'option NOTA l'emporte, le candidat qui a le plus de voix est quand même élu.
Lui-même sait que son projet de loi n'ira pas jusqu'au bout, mais il veut lancer le débat. Le but est de secouer le bipartisme quand une élection présidentielle Bush/Clinton en 2016 est possible. Pour Branden Petersen, ce serait un petit pas pour l'humanité, certes, mais un petit pas dans la bonne direction.

Lire l'article d'origine

 


LA FRANCE,



NE SERA MEME PAS LE NEVADA DE L'EUROPE

 

Depuis 1976, l'état du Nevada propose à ses électeurs une ligne 'pour aucun des candidats' (None of the above - NOTA). En 2013, il reste le seul des 50 états américains à donner la possibilité de dire que l'on ne se retrouve pas dans l'offre présentée. Mais ce n'est pas un suffrage exprimé. En France, l'électeur est encore moins bien loti puisque si l'Américain a sur son bulletin une ligne 'NOTA', le Français ne trouve rien dans son bureau de vote. Un politologue de l’université de Las Vegas, David Damore, a travaillé sur les votes NOTA au Nevada. Lire la traduction de son article.
 



 
PRESIDENTIELLE 2012
L'ETAT DU NEVADA FAIT PARLER DE LUI
 
La France est en train de devenir le Nevada de l'Europe. Des 50 Etats, le Nevada est le seul où les électeurs trouvent une ligne 'Pour aucun des candidats' (None of the above - NOTA) sur les bulletins. Mais il est totalement inoffensif puisqu'il ne participe pas au calcul de la majorité. Pourtant, les Républicains, pendant la présidentielle de 2012 ont essayé de le supprimer.

Le chroniqueur qui rêve d'un bulletin 'En faveur d'une nouvelle élection'. Lire l'article

ETATS-UNIS

DEBAT SUR LE VOTE 'NOTA' DANS L'ETAT DU NEVADA

Lire l'article 



 


LE SENATEUR TONY AVELLA VEUT L'OPTION 'NOTA' POUR L'ETAT DE NEW-YORK
 

L'état de New-York, un nouveau Nevada ?

Au mois d'avril, le sénateur Tony Avella a déposé une proposition de loi pour obtenir que l'option 'pour aucun des candidats' (NOTA) soit présente dans les élections de l'état de New-York. D'autres états ont déjà fait cette requête, en vain.
Dans le Nevada, l'option 'NOTA' est présente sur les bulletins mais elle n'est pas un suffrage exprimé. Ce n'est donc pas une réforme aboutie.
Lire le texte du sénateur


 





HYPOCRISIE AU CANADA


Un officiel propose de reconnaître le vote blanc dans l'Etat du New-Brunswick mais laisse la décision finale aux responsables des partis en compétition. Devinez le résultat.

Lire notre compte-rendu


 

Canada

DES AFFICHES APPELLENT A VOTER BLANC



L'origine des affiches qui encourage l'annulation de son vote le 19 octobre reste mystérieuse. – Acadie Nouvelle: Patrick Lacelle
 

Des élections fédérales vont avoir lieu en octobre au Canada et la campagne électorale bat son plein. L'Association pour la reconnaissance du vote blanc n'agira jamais ainsi parce qu'elle n'incite pas à voter blanc. Des affiches diraient que ceux qui veulent voter blanc et que ce soit un suffrage exprimé serait incités à le faire savoir sur leur bulletin.

Lire l'article du journal Acadie Nouvelle

Dans son édition du 25 septembre, le journal annonce que l'organisme chargé de veiller au bon déroulement des élections a annoncé qu'il ne ferait pas retirer les affiches: "L’organisme n’interviendra pas pour faire enlever les affiches qui ont récemment été installées à Moncton.D’ailleurs, une porte-parole de la Ville de Moncton a indiqué que la municipalité ne considère pas, elle aussi, les pancartes du vote nul comme étant des affiches électorales lors des élections municipales."


Pérou 2016


Le Pérou a élu son nouveau président en 2016. Le premier tour de l'élection a eu lieu le 10 avril et le second le 5 juin. Comme lors de l'élection présidentielle précédente, le vote blanc a flambé au premier tour pour finalement se contracter au second (7,2%) malgré un écart très faible (0,56%) entre les deux candidats restés en lice.

17% de bulletins blancs et nuls au premier tour de la présidentielle

La participation a été forte le 10 avril (82%) mais pourtant on compte plus de 3 338 000 bulletins blancs et nuls. Même si les résultats des blancs et des nuls sont donnés séparément, il faut les additionner parce que le code électoral dit que si ces deux derniers représentent plus des 2/3 des suffrages, l'élection est annulée.
Avec 17%, on est loin du seuil, lequel ne sera pas franchi au second tour. Le nombre de bulletins blancs - plus de 2 millions, soit 800 000 de plus que cinq ans plus tôt - reste considérable et traduit un malaise certain puisque dix candidats étaient en lice. Le vainqueur du second tour va espérer que, comme en 2011, le vote blanc et le vote nul baisseront fortement; ils avaient à peine dépassé le million au second tour.

Pour nous, il est clair que le vote blanc doit avoir un pouvoir de sanction réaliste, ce qui n'est pas le cas au Pérou.

 


 

JOSE SARAMAGO EST MORT

José Saramago est mort le 18 juin. Le 20 juin, les Colombiens votaient pour élire un président (voir ci-dessous). Voici ce que déclarait le prix Nobel en 2004 au sujet des élections dans ce même pays:

« Je dirai qu’en guise de consolation, aux grands maux les grands remèdes : voter blanc. Il faut arrêter avec cette fatalité qui consiste à dire on va voter pour un homme ou pour cet autre sans que rien ne change : la police et ses attaques, les bandes armées et leurs enlèvements, le peuple avec la faim et le chômage. Le peuple doit dire : ça suffit ! Je vous assure qu’on s’en apercevrait et que le système commencerait à trembler.

Si j’étais Colombien et avais l’occasion de voter, je voterais blanc pour la simple et bonne raison que les conditions ne me satisfont pas . J’exprimerais ainsi mon mécontentement.

Si le vote blanc gagnait, ce serait un échec pour la démocratie ?

40 ou 50% d’abstention, ce n’est pas un échec pour la démocratie ? Et ceci nous conduit à la pire des conclusions, celle des politiciens qui préfèrent l’abstention parce qu’ils y sont habitués et nous avec. »

Propos recueilli par Yamid Amat, Attac France, 2004

 

COLOMBIE

LE VOTE BLANC EST UN SUFFRAGE EXPRIME

Voir comment le vote blanc s'intègre dans la pratique électorale avec les exemples de la ville de Bello et du département de Huila.

 Le vote blanc est comptabilisé en Colombie.

Appel à voter blanc pour détruire “la matrice” à la clôture de la campagne du Parti Vert à Bogotá.

Photo de l'utilisateur Flickr user :: De todos los Colores :: reproduite sous licence Creative Commons

 

Argentine

LA BRONCA

DANS LES URNES

Est-ce ce qui attend la France ?

Lire le texte  




 

ASIE



JAPON, des citoyens se substituent au vote blanc Voir la page avec une vidéo







Philippines - Présidentielle mai 2016

UNE DEMANDE DE VOTE BLANC REFUSEE
 

Au mois de janvier 2016, la cour suprême des Philippines a rejeté une pétition demandant que figure sur les bulletins - à partir de l'élection présidentielle de mai - une case permettant de dire que l'on s'oppose aux candidats présents.  Pour le Président, le Vice-Président, le gouverneur, vice gouverneur, les postes de maire et vice maire, il devrait y avoir une ligne dans le bulletin de vote contenant l'option « Nota » ('None of the above'), a déclaré les pétitionnaires, tandis que pour les sénateurs et les députés du Sangguniang Pang-Lalawigan, Sangguniang Pang-Lungsod et Sangguniang Bayan, une ligne «Tao » ('The above only') dans le cas ou moins de candidats que le nombre d'élus prévus n'intéresse les électeurs et Nota si les électeurs choisissent de s'abstenir complètement.


 

Lire l'article complet
 



A Hong-Kong aussi

ON A PEUR DES ELECTEURS


L'idée de l'universitaire hong-kongais Albert Chen Hung-Yee faite en janvier, intégrer sur les bulletins de vote une case 'pour aucun des candidats' (NOTA), effective pour l'élection en 2017 du chef de l'exécutif, a été rejetée le 21 mai.
 

'Je veux un véritable suffrage universel'

Le professeur d'université allait jusqu'à demander que l'élection soit à refaire si cette option 'NOTA' atteignait ou dépassait les 50%. Proposition très classique qui ne mettait pas vraiment en danger la victoire d'un candidat en 2017. Lire l'article qui lui est consacré

Mais voilà, que l'on soit en Europe, en Amérique du Nord ou en Asie, la classe politique défend son confort.
Le 21 mai dernier, Zhang Rongshun, vice-président de la commission des affaires législatives du Comité permanent de l'assemblée populaire nationale a annoncé que cette requête ne serait pas retenue. L'argument avancé est que l'opposition s'emparerait de l'option 'NOTA' pour saboter l'élection. Elle a toujours bon dos l'opposition. La peur réelle est que le pouvoir craint que trop de pouvoir accordé à l'électeur ne lui donne l'idée de se montrer exigent et non plus aussi docile que le système en place l'oblige à être.

zhangrongshun.jpg
Zhang Rongshun

 Lire l'article qui informe sur ce refus
 

 


BANGLADESH

LE VOTE BLANC RECONNU DEPUIS 2008

না ভোট

Les électeurs du Bangladesh ont droit au No vote, écrit comme ci-dessus dans leur langue, depuis une loi électorale de décembre 2008. Si le vote No atteint les 50%, l'élection doit être recommencée. Le vote n'y est pas obligatoire.

Plus d'informations



 

Inde

UNE CASE 'VOTE BLANC' SUR LES BULLETINS
MAIS PAS UN SUFFRAGE EXPRIME




Pour plus de détails

Le Pakistan

UN MODELE DE DEMOCRATIE ?

Des élections législatives ont eu lieu le week-end du 12 mai au Pakistan. Pour l'occident, le Pakistan c'est la couveuse du terrorisme. Mais on s'aperçoit que c'est aussi un pays où une partie non négligeable de la population réclame la démocratie, une vraie démocratie, et ne ronronne pas comme en Europe. Le quotidien Le Monde applaudit cette vigueur démocratique, manifestée il y a quelques jours. Ces mêmes électeurs se battent pour pouvoir lutter contre les inerties des partis, des élites. Comme en Inde, ils réclament un vote blanc doté d'un pouvoir de sanction. C'est un débat officiel, vivace.

Inde et Pakistan, c'est un ensemble de plus d'un milliard d'habitants qui s'apprête à franchir le pas, parce que ce sont des démocraties jeunes, dans le temps pour le Pakistan, démographiquement pour l'Inde. Les démocraties séniles d'Europe sont en train de voir passer le train de la modernité politique.

Une juriste pakistanaise, Yasmeen Ali, vient d'écrire au chef de la commission électorale du Pakistan pour lui demander d'introduire le vote 'pour aucun des candidats' sur les bulletins avec un pouvoir de sanction.

                                                                                                                                                                                                   

Lire le dossier sur le Pakistan



Afghanistan

FEMME ET DEMOCRATIE


The Blank Vote
April 3, 2014



 

«Si un citoyen de l'Afghanistan ne veut soutenir aucun des candidats dans cette élection, cela ne devrait pas les empêcher de voter. Vous pouvez déposer un «vote blanc» ou un vote de protestation. Si je ne peux pas me décider pour un candidat, je choisirai le vote blanc. Il montre que vous êtes un citoyen de l'Afghanistan et que le sort et l'avenir de l'Afghanistan sont importants pour vous.»
 By Zahra M. http://awwproject.org/2014/04/the-blank-vote/

 



 

Liban

LES FEMINISTES APPELLENT AU VOTE BLANC POUR DEFENDRE LA CAUSE DES FEMMES

Texte développé

 

Sois Belle.jpg
















AFRIQUE

L'Afrique est le seul continent pour lequel nous ne recensons pas d'initiatives pour obtenir que le vote blanc soit un suffrage exprimé. Pour l'instant, seul le Kenya compte une prise de parole, isolée, allant dans ce sens.


Kenya
UNE VOIX S'ELEVE POUR DEFENDRE LE VOTE BLANC


Lire la traduction de cette prise de parole



 

Tunisie

BEAUCOUP DE BRUIT POUR PEU


Au moment de la présidentielle de 2014, plusieurs appels au vote blanc se sont fait entendre ce qui a entraîné des discours contre ce mode d'expression électoral de la part des deux partis installés. Finalement, les bulletins blancs, distingués des bulletins nuls mais non intégrés aux suffrages exprimés, auront été très peu élevés.


Najla Bouriel, une des personnes ayant appelé à voter blanc au second tour


Lire notre développement
 



Réseaux sociaux


 
Notre collection sonore
A ECOUTER !

Approfondissement du domaine du vote
(De quoi s'agit-il ?)


Episode 6: Le vote, une prise de décision (Daniel Gaxie)
Episode 5: Le vote obligatoire, quel progrès ? (Gisèle Jourda, Georges-Louis Bouchez, Charles-Edouard Sénac)
Episode 4 : La légitimité de l'élu face au pouvoir à affirmer de l'électeur (Corinne Lepage, Alexandre Malafaye)
Episode 3: Mieux voter, c'est possible. (Michel Balinski, Irène Inchauspé)
Episode 2: Un autre électeur est-il envisageable pour le XXIè siècle ? (Alain Garrigou, Frédéric Lefebvre)
Episode 1: Vivre et voter sur un territoire (Jean Lassalle, Aurélia Troupel, Sylvain Manternach).

 
Le vote blanc en 2017

Présidentielle

1er tour: 0 944 733 (2,55%)

2nd tour: 4 085 724 (11,52%)


Législatives

1er tour: 11 juin
2nd tour: 18 juin
 

Rappel

Présidentielle (2012)

1er tour : 0 701 190 (1,92%)

2nd tour: 2 154 956 (5,82%)

Présidentielle (2007)

1er tour: 0 534 846 (1,44%)

2è tour: 1 568 426 (4,20%)

 

Accéder à notre banque de données

Contre le vote obligatoire
« Lorsque les peuples, il y a cinquante ans, élevaient des barricades et renversaient les gouvernements pour obtenir le droit de suffrage, ils auraient cru à une plaisanterie si on leur avait dit que, par un retour imprévu des choses, les souverains voudraient à leur tour mettre à l’amende ou jeter en prison tous ceux qui n’useraient pas du droit conquis ». thèse signée de Francis Sauvage, intitulée De la nature du droit de vote et soutenue en 1903
Version 'personnel politique'
Version 'universitaires'
Notre bibliothèque


Le livre défend la prise en compte comme suffrages exprimés des bulletins blancs. Il démontre que cette évolution est indispensable dans une démocratie qui se veut moderne.
Pour l'acheter


Comme le volume 1, ce volume défend la prise en compte comme suffrages exprimés des bulletins blancs. Notre république se dit laïque mais c’est une laïcité chrétienne. L’acte électoral est sacralisé et l’électeur profane ne peut y accéder qu’en respectant des formes précises. Le vote blanc qui est une tentative de certains électeurs de s’approprier ce moment démocratique est rejeté parce que sacrilège.
Pour l'acheter

Bulletins blancs

de Olivier Durand

206 pages
 

 Ce livre prend la suite de celui publié en 1999. Il défend la comptabilisation des bulletins blancs comme des suffrages exprimés. Il présente l'évolution politique en France et ce qui se passe à l'étranger. Présentation

Pour l'acheter


  A QUOI BON ALLER VOTER AUJOURD'HUI ?
Sous la direction de Olivier Durand     préface d'André Gerin

Questions contemporaines

ACTUALITÉ SOCIALE ET POLITIQUE

Le vote utile est devenu une panacée pour les professionnels de la politique. Il faut à tout prix dégager un vainqueur. Et tant pis si l'électeur se sent floué. On commente énormément les résultats électoraux mais on étudie rarement le rôle et les motivations de l'électeur entré dans le bureau de vote. C'est tout l'objectif de ce livre : retrouver l'esprit de l'acte électoral

Préface du livre

Couvertures


 LE VOTE BLANC
Pour un suffrage vraiment universel

Olivier Durand
Préface d'Hervé De Charette

Questions contemporaines

Premier livre sur le vote blanc, cet ouvrage se veut avant tout une synthèse engagée. Il défend sans ambiguïté l'idée qu'il faut aujourd'hui donner plus de poids aux individus à l'occasion des consultations électorales en respectant scrupuleusement leur opinion, et donc en intégrant dans la catégorie des suffrages exprimés les bulletins blancs.

ISBN : 2-7384-7628-7 • 1999 • 240 pagesPrix éditeur : 19,85 €    


  La Lucidité

 de José Saramago

Le livre du Prix Nobel Saramago où le vote blanc est le héros.

Saramago, José : La Lucidité  (Livre) - Livres et BD d'occasion - Achat et vente

Lire notre commentaire du livre


   The probability broach

de L. Neil Smith

 The Probability Broach

Science fiction américaine publiée en 1980 dans un monde parallèle où le vote blanc (none of the above) va de soi.

Notre analyse du système démocratique présenté dans le roman:


Long résumé du roman: