juin 17, 2024

LE POLITOLOGUE DAVID DAMORE, UNIVERSITE DU NEVADA, NOUS EXPLIQUE LE VOTE BLANC DANS LES PRIMAIRES DE L’ELECTION PRESIDENTIELLE DES ETATS-UNIS.

“Dans un cas comme les primaires présidentielles GOP de 2024 où NOTA (aucun des candidats ci-dessus) obtient le plus de votes, il ne gagne pas. Au lieu de cela, le candidat – dans ce cas Nikki Haley – le candidat qui a reçu le plus de votes est le veritable gagnant. Cependant, puisque le GOP du Nevada attribute ses délégués par le biais du processus de caucus auquel Haley n’a pas participé, elle ne recevra aucun délégué à la convention nationale cet été, même si elle a été la candidate ayant reçu le plus de votes aux primaires. Ce n’est pas la première fois que NOTA obtient le plus de votes (cela s’est déjà produit pour les primaires à l’échelle de l’Etat pour les postes constitutionnels de bas niveau et même lors de la primaire démocrate pour le poste de Gouverneur en 2014), mais il y a eu un effort clair de la part des partisans de Trump qui ont participé aux primaires pour utilizer cette option afin de saper la candidature de Haley).

Le Nevada n’offre pas l’option ‘incommitted’ comme le Michigan. Je ne suis pas sûr de savoir combine d’Etats permettent cela. Traditionnellement, le Nevada a été un Etat de caucus pour les deux partis. C’est la première fois que le processus des primaires mais a perdu et a plutôt tout fait pour en faire un événement sans importance. Le parti a interdit à tous les candidats ayant participé aux primaires de participer aux caucus (les électeurs républicains inscrits pouvaient participer aux deux), a facture aux candidats 55 000 dollars pour participer aux caucus pour attribuer ses délégués.”