janvier 25, 2022

Actualités

Nous félicitons François-Xavier Arnoux pour l’aboutissement de sa thèse de doctorat en droit: Histoire du vote blanc et de l’abstention. Analyse juridique d’un refus (apparent) de choisir à l’université Jean-Moulin – Lyon III).

Découvrez les lectures de fxarnoux - Babelio

Le bilan famélique en matière institutionnelle du mandat parlementaire de la majorité En Marche.

On notera pour ces cinq ans la Convention citoyenne sur le climat avec des citoyens tirés au sort. Fait du prince, innovant avec l’utilisation du tirage au sort, sans travail de réflexion préalable au parlement et avec un aboutissement en queue de poisson. Pour le reste, rien. La mission d’information sur l’abstention a accouché de 28 souris. L’Association pour la reconnaissance du vote blanc avait été auditionnée le 29 septembre (deuxième partie) avec ses partenaires du Collectif 25-Avril. Nous en étions sortis très circonspects. Le discours qui accompagne ces propositions « à la Prévert » confirme que la majorité En Marche raisonne toujours comme les ministères de l’intérieur des années 1990.

rapport breton
Le président de l’Assemblée entouré de trois représentants de la mission.

La consultation par Internet au mois d’octobre menée par la mission a recueilli 172 000 réponses et l’intégration des bulletins blancs parmi les suffrages exprimés a été plébiscitée par 95,9% des personnes. Pourtant, la surdité continue chez les députés En Marche: Ie rapport « considère que le choix du vote blanc, comme l’abstention, doit être respecté ». Mais il souligne que « décompter les votes blancs dans les suffrages exprimés revient à les intégrer dans le calcul des majorités » et estime que « le risque d’une impasse est réel » et « s’accompagnerait d’une atteinte à la légitimité des élus ». Toujours le même fossé entre élus et simples citoyens.

NON MONSIEUR PERRINEAU, LES BULLETINS NULS NE SONT PAS DES ERREURS. Notre intervention sur LCP.

Emission Ca vous regarde du 9 décembre 2021 – LCP

Voir la vidéo des échanges de notre audition le 29 septembre (deuxième partie).

Le rapport gazeux de Fondapol. Sur commande de Richard Ferrand et dans le cadre de la mission d’information sur l’abstention pour laquelle nous avons été auditionnés, l’institut Fondapol du politologue Dominique Reynié a remis un rapport sur la question en novembre. Nous l’avons lu et avons retenu que Dominique Reynié souffle le chaud et le froid sur le vote blanc. Lire notre interprétation.

https://images.midilibre.fr/api/v1/images/view/5dd7398e8fe56f7ed7146c74/large/image.jpg?v=1

Nous notons l’enregistrement de deux propositions de loi pour améliorer la démocratie représentative, rédigées par les députés Paula Forteza et Matthieu Orphelin. Le premier article réclame la prise en compte dans les suffrages exprimés des bulletins blancs. Nous avons donc lu attentivement les deux textes et voici les remarques que nous avons adressées aux élus.

Paula Forteza, la députée des Français d'Amérique latine, mène la rébellion  contre son ancien parti, LREM - LesFrancais.press

L’Association pour la reconnaissance du vote blanc va agir pour faciliter l’étude de la pratique du vote blanc au premier tour de la présidentielle de 2022 engagée par la politologue Aurélia Troupel.

La Minute Recherche - Aurélia Troupel - L’électeur ignoré ...

Lire notre profession de foi.

La première réunion de travail a eu lieu le jeudi 23 septembre sur le thème du vote blanc. Cela a donné lieu à une synthèse remise le mercredi 29 septembre aux membres de la mission d’information sur l’abstention lors de l’audition à laquelle les membres du Collectif ont été invités.

Autres thèmes à venir:  

JUGEMENT MAJORITAIRE : NOUVEAU MODE DE SCRUTIN  (Le pouvoir de nuancer son vote)     

TENTER LE TIRAGE AU SORT   (Quelle implication démocratique voulons-nous ?)

Débat sur le vote par correspondance, un goût de vote blanc.

 En période de pandémie, le vote par correspondance peut être une solution pour permettre une participation élevée. Les Etats-Unis l’ont testé. Mais il y a eu des contestations à son sujet. En France, certains responsables politiques souhaiteraient le rétablir. La levée d’objections que cela suscite nous fait penser furieusement aux arguments utilisés par ceux qui s’opposent au vote blanc.

Lire notre mise en parallèle de ces deux débats.